• Je l'ai découvert chez Mamigoz, il y a longtemps, mais... 2017, je m'y colle... Enfin il faut bien dire qu'il s'étoffera au fil du temps...

    Des recettes de famille, d'autres glanées ça et là, certaines que je fais souvent, d'autre pour les occasions. En ce qui me concerne, ce sont souvent des recettes qui reviennent, ou sur la base de..., parce que je n'aime pas particulièrement faire la cuisine, mais il y a des choses qui m'ont accrochés et qui ont fait des émules...

    Mon livre de cuisine :

    Le gâteau créole

    Mon livre de cuisine :

     

    Quand j'ai découvert cette recette dans un de mes cartons je ne me souvenais pas l'avoir faite. Aussi je me suis empressée de faire mes courses et, vite fait bien fait, voilà qu'une bonne odeur se dégage de mon four. Comme disent les jeunes, c'est une tuerie ... Le plus long a été de la transcrire pour pouvoir la broder. Parce que, pour ce qui est de la manger, j'ai dû mettre un violent coup de frein, Pat et Moi avons bien failli n'en faire qu'une bouchée. Mais il valait mieux se freiner un peu pour pouvoir se régaler une seconde fois.

    Mon livre de cuisine :

    J'ai trouvé une autre recette, que j'ai dû légèrement modifier pour mettre sur l'autre page, mais ce sera pour une prochaine fois ...

    Mon livre de cuisine :

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  • Comme tous les ans, j'ai commandé un agenda original.

    Donc cette année sera sous le thème des SORCIÈRES, de Denise Crolle-Terzaghi

    Je vais vous envoyer des sortilèges, des bons pour les gentils happy et des mauvais pour les méchants...bad  

    JUIN

    Mon Agenda de Sorcière : Juin

    Ma potion Magique

    Le vin d'absinthe est une boisson tonique et apéritive aux vertus digestives. Pour la préparer, mettez dans un bocal 30 grammes de feuilles sèches (ramassées avant le coucher du soleil un soir de lune décroissante pour une efficacité optimale). Recouvrez-les de 7,5 cl d’alcool neutre à 60°. Laissez infuser à froid pendant 24 heures. Passé ce laps de temps, ajoutez 1 litre de vin blanc moelleux, laissez infuser 10 jours en remuant régulièrement le contenu. Filtrez et mettez en bouteilles

    Ma plante sorcière

    L'Absinthe (Artemisa absinthium). Plante vivace des terrains secs et rocailleux, l’absinthe doit son nom à Artémis, déesse grecque de la chasse. Ses feuilles d’aspect soyeux, gris vert sur le dessus, blanches en dessous, dégagent une odeur forte qui fait fuir les insectes. Connue depuis l'antiquité pour ses vertus médicinales, elle est utilisée en infusion pour lutter contre les maux d'estomac, la fatigue, le mal de mer et les vers intestinaux, d'où son surnom d'herbe aux vers.

    Mon Agenda de Sorcière : Juin

     

    Changeons d'agenda

    JUIN

    Mon Agenda de Sorcière : Juin

    _ Ils vont mettre des heures à nous retrouver          _ Ouaip, pas un poil qui dépasse !

    *

     

    Mon Agenda de Sorcière : Juin

    Papa ?                                 Et ... Maman ??!!!

     

    À Bientôt !

    Mon Agenda de Sorcière : Juin

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  • En fouillant dans mon tiroir, j'ai retrouvé des trésors oubliés...

    Avec l'aide d'Elfy, j'ai ressorti "Expressions de Chats"

    Un Kit de "Planète Mauve"

    Je l'avais acheté en 2001, et je l'ai abandonné...

    Le 17 mai, j'en étais là ...

    Expressions de Chats 7

    Expressions de Chats 7

     

    J'a fouillé dans mes coupons, fabriqué une simple housse d'oreiller, dont j'ai coupé les coins pour donner de l'ampleur. Et mon grand châle rond de 3 mètres de diamètre, si, si, je vous jure, et avec le temps il s'est lâché un peu plus, se retrouve douillettement à l'abris, près à ressortir l'hiver prochain.

    Expressions de Chats 7

     

    Voila un bon gros coussin qui passera l'été dans le coffre d'effets d'hiver. Tous mes chats pourront y dormir sagement.

    Expressions de Chats 7

     

    Expressions de Chats 7

    Pour cet ouvrage c'est fini.

    Que vais-je sortir de mon tiroir des oublis ? Je demande à Elfy !

    Expressions de Chats 7

    Celui là ! me dit-elle ! avant de replonger dans ses pensées.

    Bon ! d'accord !

    Expressions de Chats 7

    mmmmm

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • Vous vous souvenez du jardin exotique que je désirais, mais qui me laissait quand même quelques doutes.

    ICI

    Nous avons eu un hiver pas trop mauvais et tout se tenait bien. Mais la dernière vague de froid de février a été destructrice. La nature commençait un peu à refaire surface avec les toutes premières fleurs et ce froid glacial a fait des dégâts ...

    Un jardin exotique, enfin... (à faire)

     

    Un jardin exotique, enfin... (à faire)

     

    Le Yucca

    Il a tenu le choc mais la floraison a été interrompue, mais il est vrai que cette plante, c'est du chien dent, elle résiste à toutes nos températures.

    mUn jardin exotique, enfin... (à faire)

    *

    L'Albizia,

    Les iris sont sortis les premiers, mais les premières feuilles pointent leur nez, seule une petite branche est morte, pas grave.

    Un jardin exotique, enfin... (à faire)

    *

    Le Palmier

    Quelques branches basses ont souffert, mais je remarque que c'est à chaque printemps que je dois le tailler. Des nouveaux bouquets sortent sur les cotés.

    Un jardin exotique, enfin... (à faire)

    *

    Le second Palmier

    Lui, je le croyais mort, le cœur repart, une petite taille et il redémarre.

    Un jardin exotique, enfin... (à faire)

    *

    Le mimosa

    Il était près à fleurir lors de la vague de froid, et j'étais toute contente ...

    Un jardin exotique, enfin... (à faire)

    Mais au fil des jours, le triste spectacle, pas le choix, j'ai dû le raccourcir, il y a encore un peu de vert vers le pied. Mais j'ai peu d'espoir, s'il redémarre ce sera sous la greffe et je ne sais ce qui sortira, si ça sort ?

    Un jardin exotique, enfin... (à faire)

    *

    Le bananier

    Lorsque je lui ai installé son voile d'hivernage, j'avais planté 2 bâtons pour tenir le voile et le protéger. Le bananier a pourri, mais il est reparti du pied, et les deux bâtons aussi. Me voila donc avec un saule et un roseau à planter ailleurs. Concernant le bananier ce qui est arrivé est normal, l'ancien pourri et un autre prend sa place. Du reste, en Afrique, les ouvriers, après la récolte, coupe l'arbre à ras de terre, pour qu'un autre prenne sa place pour la prochaine récolte.

    Un jardin exotique, enfin... (à faire)

     

    *

     

    L'érable japonais

    Un peu chiffonné par le voile, il n'a pas tardé à se redresser. Le fait de l'avoir sorti de son pot et mit en pleine terre ne l'a pas dérangé, bien au contraire, il s'étiolait dans son pot. Comme quoi les plante en pot de terrasse, au bout d'un moment souffrent, il faut trouver un endroit protègé pour les mettre en terre. Près du bateau il a l'air de se plaire.

    Un jardin exotique, enfin... (à faire)

    *

    L'If

    J'en profite pour vous montrer moïse, notre If. Pourquoi moïse ? Maman me l'avait donné il y a un peu plus d'un an. Nous l’avons sorti de son jardin, mis dans un pot à la va vite, mais en partant, nous l'avons oublié. Il a donc passé un été caniculaire, un hiver assez froid dans un coin du jardin. Elle l'arrosait de temps en temps, mais trop à l'étroit il souffrait. Nous l'avons récupéré fin mars cette année, il avait commencé à exploser le pot. Pour le sortir sans trop détériorer le pot nous l'avons suspendu à l’escabeau, et inondé à outrance. Mais c'est qu'il ne voulait pas nous rendre ce pot. Au moment ou nous avons pris le marteau, il a eu peur et l'a lâché. Nous l'avons planté à coté de notre Eucalyptus qui est mort l'an dernier et qui sert de perchoir à oiseaux. Il n'est pas bien gros, mais va grandir...

    Un jardin exotique, enfin... (à faire)

     

    *

    Le Saule

    Je vous avais parlé du désastre survenu le 23 juin 2107, nous avions été obligés de le couper au moins ras possible, mais c'était vraiment un crève cœur. Le voilà, tel que Phoenix qui renaît de ses cendres, qui repart bien. Je ne sais s'il fera de l'ombre à la véranda cet été, mais il démarre sur les chapeaux de roues.

    Un jardin exotique, enfin... (à faire)

    Un jardin exotique, enfin... (à faire)

     

    Mon terrain s'arborise un peu plus chaque année et j'en suis ravie. Tous les ans, le vent et les oiseaux sèment des graines qui germent, il ne nous reste plus qu'à les replanter, une année en serre, puis dans notre terrain. Il en est de même pour les saules , lors des tailles annuelles nous mettons quelques morceaux dans une poubelle pleine d'eau. L'année suivante, ils ont pris racines, il nous reste plus qu'à transplanter tout cela. Jeudi dernier, nous avons planté deux frênes et deux saules. Je suis ravie, mais il en manque encore quelques uns pour que nous soyons dans un cocon et surtout un peu abrité du vent.

    Bien sûr, couché Très près de nous, nous soutenait dans notre difficile labeur.

     

    Un jardin exotique, il a souffert, mais, mais, mais ...

     

    Un jardin exotique, il a souffert, mais, mais, mais ...

    Un jardin exotique, il a souffert, mais, mais, mais ...

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  • Mon nouvel ouvrage "salle-d'attente" ...

    J’avais envie d'un châle modulaire, mais j'avais aussi envie d'un châle dentelle.

    Et justement, celui-ci m'avait fait de l'oeil

    Châle modulaire dentelle

    Oui je sais je suis incorrigible, j'ai encore laissé tomber le châle cœur, le point mousse....... Bon passons ...

    Châle modulaire dentelle

    J'ai retrouvé dans un carton, que dis-je, deux, des ouvrages oubliés commencés et perdus dans les déménagements successifs que j'ai eu avant ma retraite et mon installation à Lussan. Des cartons déménagés et re-déménagés et enterrés au fond d'un box et du suivant... et perdus de vue au fil des années ... Un pull tintin et milou en taille 10 ans, mouai, maxim' va avoir 34 ans ... sarcastic  yes

    Il y avais aussi, entre d'autres, un pull pour moi tout en multi-torsades travaillées, dans les tons vers d'eau et blanc. Les dos et devant étaient terminés, mais ... en taille 42, j'ai "grandi" depuis ... et une forme trop près du corps ... Donc ...

    Châle modulaire dentelle

    Dé-tricotage complet, lavage, pour la poussière et aussi pour défriser un peu. Pas évident la laine a vraiment pris le plis au fil du temps. Mais en la re-pelotant, ça va le faire.

    Mes premiers carrés

    Châle modulaire dentelle

    À cause du point, les carrés ressemblent plus à des losanges, mais au fil de l'ouvrage et le blocage final, lui donneront une belle forme aérée.

    Châle modulaire dentelle

    Déjà le carré central redresse un peu l'ouvrage.

    Châle modulaire dentelle

    Le point employé est très simple, des mailles ensembles suivi de jetés une maille centrale où l'on fait les diminutions, et de part et d'autre de cette maille, on inverse le point. Vous savez danser la valse, 1, 2, 3... c'est aussi simple. Si vous le désirez, je vous donne le point. Je l'ai relevé. Si cela vous tente j'en ferai un article avec plaisir.

     

    Un modulaire qui change, non pas le système qui est déjà très simple, mais seulement l'aère un peu, pour un châle d'été pas exemple.

     

    Châle modulaire dentelle

    Partager via Gmail

    5 commentaires
  • Merci,

    merci,

    À toutes celles qui ont pris des nouvelles de Maman

    Elle va un peu mieux, enfin ...

    Elle souffre toujours autant, mais elle reprend ses esprits, elle a une force en elle qui est extraordinaire.

    Toujours autant de difficultés pour effectuer la moindre tache ménagère, mais elle se promène gentiment dans son petit jardin, et c'est un gros plus pour son mental. Pour le ménage, elle a obtenu une aide ménagère.

    Elle s'occupe un peu plus de la paperasserie et fait chauffer son téléphone.

    Pour les repas, bien qu'elle qui n'aime pas ça, elle s'est rabattue sur les surgelés, c'est moins bon que ce qu'elle prépare d'ordinaire, mais il faut bien manger.

    Et puis, ma petite sœur, toute jeune retraitée, va descendre de paris, et va démêler les paperasseries qui sont encore en suspens, puisque ni maman ni son mari ne peuvent se déplacer. Je peux vous dire que ça va chauffer, elle connait les ficelles (ex:malakof-médéric) et n'a pas la langue dans sa poche. Du coup Maman a un élan de vigueur et voit demain sous un autre angle et moi je suis soulagée.

    Voilà ! Merci encore pour vos gentils messages de soutien, ça fait chaud au cœur.

    Je vous embrasse très fort

    Merci....

    Partager via Gmail

    11 commentaires
  • Je l'ai vu à "La Maison du Canevas", Le thème bien sûr a fait tilt, La photo du kit m'a attirée et puis le défi, broder avec des perles, Mémé perlouse a craqué bien entendu.

    Le 11 mai, j'en étais là

    La Mystérieuse Femme Africaine 5

    La Mystérieuse Femme Africaine 5

     

    Et maintenant

    Je me suis fixé un défi de 2000 perles pour la quinzaine, c'est presque réussi, 1946 perles.

     

    La Mystérieuse Femme Africaine 5

    J'ai terminé la jupe,

    La Mystérieuse Femme Africaine 5

     

    j'en suis à 8499 perles au total, pour environ 30 cm

    La Mystérieuse Femme Africaine 5

    Il ne reste plus que le corsage et la coiffe.

     

    Précédent

    Suivant

    La Mystérieuse Femme Africaine 5

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • Je ne suis plus présente en ce moment, je ne vous oublie pas, mais ...

    Des soucis par dessus la tête et le moral dans les chaussettes ...

    On dit qu'un emmerdement n'arrive jamais seul, mais là, j'en peux plus.

    Marre, Marre,...

    Je vous avais parlé de mes problèmes avec les panneaux solaires, une vente forcée avec en plus des faux en écriture. Nous avons tout tenté pour résoudre le problème à l'amiable, mais nous faisons face à des bourriques qui ne veulent rien entendre. Seul un jugement, les fera changer d'avis, oui, oui, c'est ce qu'un intervenant nous a dit. Alors on y va ! Un avocat, dès le premier document que nous avons montré, nous a dit que rien qu'avec ça, on pouvait casser le contrat. Donc me voilà dans la paperasse jusqu'au cou, pour obtenir l'aide juridictionnelle. Je croise les doigts...

    Marre, Marre,...

    Une énorme fatigue que je ne comprends pas, des analyses par ci, un traitement par là, je suis en plein dedans là aussi, d'autant qu'on ne trouve pas la raison de cette grande fatigue. Je matin je me lève dans le coltar, je rame comme un zombi toute la journée et le soir je cours au lit, rebelote le lendemain. Mac Giver pète un câble.

    Marre, Marre,...

    Et puis, jolie cerise sur le gâteau, et pas des moindres, Ma petite Maman, 86 ans, a fait une chute dans un escalier, 15 marches sur la tête, elle aurait pu se tuer. Son ange gardien l'a attrapé par les cheveux (Merci Seb). Elle s'est, quand même, fracturé la première vertèbre cervicale, celle qui justement tient la tête. Minerve rigide, souffrances horribles, moral sous terre, et j'en passe. Je me bats à distance, (Maman se trouve près de Perpignan et moi près de Toulouse soit environ 275 km), depuis 10 jours avec les organismes sociaux, assistantes sociales, associations d'aides en tout genre, mon téléphone chauffe à blanc. Bon ! J'ai réussi à faire déplacer une association qui prend tout en charge, la paperasse et les aides, mais il faut quand même que je veille au grain, ma petite mère, bien qu'ayant toute sa tête, ne comprend pas bien et surtout écoute "les autres" qui comme vous le savez, "savent toujours tout". Il faut que je repasse derrière pour remettre les choses en place. Les aides financières, auprès de la caisse de retraite et l'APA, sont en cours, l'une est partie et l'autre suit. Et faire tout cela à distance, n'est pas simple, il faut faire bouger la bonne personne au bon moment et éviter que les "bonnes copines" mettent leur grain de sel. J'y arrive tant bien que mal. Ah ! Si je pouvais aller là-bas, mais entre mes examens de santé et les ennuis judiciaires, je ne peux pas bouger de Toulouse. Vivement début Juin, ma petite sœur, toute jeune retraitée, va pouvoir descendre. Elle va pouvoir appuyer sur le bon bouton et surtout éviter tous les "on dit". Je me suis bien débrouillée tout de même ...

    Marre, Marre,...

    Enfin voilà le pourquoi du comment !

    Pour éviter de me morfondre, j'avance sur des ouvrages, que je prends, je laisse, reprends ou passe à autre chose. Cependant, il est une chose sur laquelle j'avance bien, je m'évade vraiment, c'est la la femme africaine. Je l'ai presque terminée. C'est le seul ouvrage qui me prend et me tient.

    Aussi ne m'en veuillez pas si, après une journée que je pense remplie, même si apparemment je n'ai pas fait grand chose, ou si cela ne se voit pas, quand arrive le soir, je n'aspire qu'à une chose : MON LIT ! 

     

    Je vous embrasse très fort toutes.

    Portez-vous bien.

    Marre, Marre,...

    Partager via Gmail

    10 commentaires