• Avec Mémé Christiane et le blog commun qu'elle a créé pour nous toutes sur canalblog, j'ai programmé une nouvelle couverture pour le canapé.

    le 21 juillet 2017, j'en étais là

    Chaumines et boules de plumes, bloc 30 fini

    J'ai eu peur que la boule de poils, au pied de l'arbre, soit un joli matou désireux de faire un bon repas

    Chaumines et boules de plumes, bloc 30 fini (à terminer)

     

    Mes boules de plumes n'ont rien à craindre...

    Chaumines et boules de plumes, bloc 30 fini (à terminer)

    Ce joli petit lapinou, remercie les oiseaux pour leurs graines, qui lui donne de l'herbe tendre et des fleurs délicieuses à déguster...

    Chaumines et boules de plumes, bloc 30 fini (à terminer)

     

    Voici donc ma couverture terminée, enfin le coté broderie.

    Chaumines et boules de plumes, bloc 30 fini (à terminer)

    Reste à présent la finition, je vais la doubler avec une petite couverture polaire, en plus d'être jolie, elle sera chaude.

    Donc je vous donne un nouveau rendez-vous ...

     

    Chaumines et boules de plumes, bloc 30 fini (à terminer)

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • C'est en allant chez Mémé Christiane que j'ai craqué...

    Une jolie couverture en tricot modulaire, encore un me direz-vous, Il n'y a rien de plus plaisant que le tricot modulaire. Là les doigts s'agitent tout seuls, pendant que je regarde ailleurs, pas de prise de tête. Il y aura 80 petits carrés et 14 grands, on y va ...

    Le 25 juillet je vous avais montré cela

    Couverture Dominos modulaires 4

    Couverture Dominos modulaires 4

     

    Mon avancée : les rangées 8 et 9

    Couverture Dominos modulaires 4

    8 petits carrés et un grand

    Il reste donc 45 petits et 8 grands à réaliser, j'arrive péniblement à la moitié

    Couverture Dominos modulaires 4

    Petit clin d'oeil

    Couverture Dominos modulaires 4

    Mon ouvrage, à l'ombre de mon palmier...

    Couverture Dominos modulaires 4

    À bientôt

     

    Couverture Dominos modulaires 4

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Cette année, ce sont des chats qui nous accompagnerons tout au long de l'année

     

    JUILLET: Le "Chasanova"

    Le "Chasanova" : JUILLET

    Charmant, chattachant, chatoyant, chattirant, le "Chasanova" est tellement séduisant ! Danseur, chanteur, et comédien, ses vocalises sous la lune affolent les minettes et font briller leurs mirettes...

    Le "Chasanova" : JUILLET

     

    J'ai trouvé aussi dans le magazine "Création Point de Croix", un hors série, un agenda "la ronde des chats", de bonnes adresses. Peut-être les connaissez-vous déjà, mais moi je découvre, et ma foi, c'est toujours bon à rappeler.

     

    Ce mois-ci,

    • Le bonheur des Dames
      • Fameux dans le milieu de la broderie pour la qualité et la beauté des modèles créés par sa fondatrice Cécile Veyssière, cet établissement parisien possède une très belle boutique le long du Viaduc des Arts, plus grande que celle du Passage Verdeau dans le 9ème, et qui se démarque par ses murs de pierres et son haut plafond.
    • www.bonheur-des-dames.biz

    Le "Chasanova" : JUILLET

     

    Mon vilain oubli est réparé. Pardon.

    Je vous retrouve le mois prochain

     

     

    Le "Chasanova" : JUILLET

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Cette année, ce sont des chats qui nous accompagnerons tout au long de l'année

     

    AOÛT : Le "Chapiculteur"

    Chat des villes ou Chat des champs le "Chapiculteur" a choisi son camp. Greffier écologique, ce matou melliflue est le meilleur ami des abeilles, des bourdons et des papillons. Miel liquide ou crémeux, toujours biologique, le "Chapiculteur" en connait un rayon...

    Le Chapiculteur : AOÛT

     

    J'ai trouvé aussi dans le magazine "Création Point de Croix", un hors série, un agenda "la ronde des chats", de bonnes adresses. Peut-être les connaissez-vous déjà, mais moi je découvre, et ma foi, c'est toujours bon à rappeler.

     

    Ce mois-ci,

    • Chez OSIRIS
    • Passionnée de patchwork, de broderie et de couture, Marjorie nous présente l'avancée des ses différents projets. La blogueuse publie aussi des articles très intéressants sur l’Égypte, agrémentés de photos dignes de cartes postales.
    • http://chezosiris.over-blog.com

    Le Chapiculteur : AOÛT

     

    Je vous retrouve le mois prochain

    OUPS ! En mettant de l'ordre dans mes articles, je me suis aperçue que j'avais fait un oubli, sarcastic je vous donne l'article du juillet demain.   yes

     

    Le Chapiculteur : AOÛT

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Conclusion – les jours qui suivent,   

    notre aventure est finie

     

    Je suis née et ai vécue mes premières années au Cameroun, je l'ai quitté, j'avais 9 ans et demi. Au départ, ce voyage devait remplir des vides, les images de ma petite enfance, répondre à des questions. Je voulais découvrir un pays que je ne connaissais pas.

     Notre Grande Aventure au CAMEROUN 34

     

    En contactant "Évanéos", ma demande était simple, Découvertes.

     

    Durant 6 mois, Robert Tchabda, leur agent sur le Cameroun, nous a aidés à programmer ce voyage, dans les moindres détails et je peux vous dire que les détails étaient nombreux.

     

    Mes envies ?

    • Découvrir le Cameroun, Robert nous a concocté un circuit superbe, de merveilleuses découvertes étaient au rendez-vous.
    • Goûter les produits locaux, nous avons mangé du manioc, du taro, du macabo, des bananes plantains, et puis de la chèvre, du zébu, du porc-épique, du crocodile, du poisson, des crevettes, enfin des ananas, des papayes d'une qualité incomparable, et d'autres choses dont je ne me souviens plus…
    • Tenter de retrouver une école ou plutôt un site, on y est allé, peut-être est-ce elle, peut-être pas, mais j'ai découvert un site qui m'a plu.
    • Traverser des villes dont j'avais entendu parler dans ma jeunesse, Robert nous a emmener sur la route des chefferies, et tous les endroits dont mes parents parlaient, faisaient l'objet d'émerveillements, parfois de déceptions.
    • Et retrouver éventuellement des traces du passage (1949-1961) de Papa, j'ai retrouvé l'étude où il travaillait, ainsi que l'épouse de Maitre Battu, avocate elle aussi, avec qui et pour qui, il a travaillé.
    • Et surtout, Robert devait nous en mettre plein les yeux. Mission accomplie, j'ai engrangé des photos pas toujours excellentes mais avec des histoires qui s'y accrochent, et des souvenirs plein la tête, que je me suis dépêchée de coucher sur papier, pour en garder des traces et pouvoir vous faire partager cette merveilleuse aventure.
    • Nous avons découvert des gens chaleureux, une population pittoresque, avec des traditions, des coutumes, des croyances.
    • Robert nous a fait entrer dans sa famille, et une belle amitié s'est créé entre nous, nous avons été accueillis comme si nous étions de la famille, des amis qu'ils n'avaient pas vus depuis longtemps et heureux de retrouver. Au cours de ce séjour, j'ai été nommée "Mafeun" de la famille et figure dans leur registre familial.
    • Nous avons fait environ 17.000 kilomètres en avion et pas loin de 1.000 kilomètres en 4*4.
    • Les quinze jours qui suivront ce voyage ont été difficiles, je suis restée sur mon petit nuage, j'étais de retour en France, mais mon esprit était encore au Cameroun.
    • Et puis il a fallu que je me réhabitue aux températures, très facile de passer du frais de novembre au chaud, mais très dur de passer du chaud au froid de décembre…

     

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 34

    Ce voyage a été du pur  bonheur.

      

    Que pourrais-je souhaiter de plus…

     

    Y retourner… Oui ! Vous avez bien entendu ! J'ai encore des choses que j'aimerais voir, en s'enfonçant un peu plus dans le nord…  Mais… Ceci est une autre histoire… Qui sait ce que demain nous réserve…

      

     

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 34

    Voyage du 23 novembre au 1er décembre 2016

     

    Cet ouvrage, issu de nos photos et souvenirs

    A été fait en collaboration de Robert Tchabda, notre guide, qui en a effectué la correction

     

    Je remercie sincèrement

     

    • Évanéos, le site de voyage
    • Robert Tchabda, notre guide principal
    • Étienne, notre chauffeur
    • Saki, guide, partenaire de Robert
    • La merveilleuse famille "Mitouli"
    • Et les populations qui nous ont chaleureusement accueillis au cours de cet extraordinaire séjour.

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 34

    Voilà c'est fini

    J'en ai intéressé certains, barbé d'autres

    Mais j'ai été heureuse de partager ces instants avec vous

    Merci à ceux qui ont eu la patience de me lire.

     

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 34

    Partager via Gmail

    12 commentaires
  • Aujourd'hui c'est leur fête

    http://img1.picmix.com/output/pic/original/1/3/2/0/1970231_c4b1a.gif

     

    Je vous fais pleins de 

    http://idata.over-blog.com/1/17/96/11/Gifs/bisous-tigre-gris.gif

     

    Bonne Fête

    Anne, Annie, Anna, Anouchka, Annick, Anita, Annette,

    Yannick, Marie-Anne, Anne-Lise, ... et toutes celles que j'ai oubliées

    http://papillondavril.p.a.pic.centerblog.net/3e4aefa4.gif

    http://paradisenenfer.free.fr/sig29.gif

     

    Que votre journée soit douce

    http://ageheureux.a.g.pic.centerblog.net/1n6hx7wh.gif

     

    À demain

     

    Anne, annie, anna, anita, anouchka, annick ....

    Partager via Gmail

    8 commentaires
  •  C'est en allant chez Mémé Christiane que j'ai craqué...

    Une jolie couverture en tricot modulaire, encore un me direz-vous, Il n'y a rien de plus plaisant que le tricot modulaire. Là les doigts s'agitent tout seuls, pendant que je regarde ailleurs, pas de prise de tête. Il y aura 80 petits carrés et 14 grands, on y va ...

    Le 16 juin je vous avais montré cela

    Couverture Dominos modulaires 3

    Couverture Dominos modulaires 3

     

    Les rangs 06 et 07

    Couverture Dominos modulaires 3

    Une toute petite avancée, pourtant ça va très vite, mais c'est le temps qui me manque.

    Encore 53 petits carrés et 9 grands, allez, allez , au boulot, ce doit être prêt pour octobre...

    Couverture Dominos modulaires 3

     

    Couverture Dominos modulaires 3

    Pour me faire râler, Mac Giver s'en est servi de centre de table ... Pffff ...

     

    Couverture Dominos modulaires 3

    Partager via Gmail

    12 commentaires
  • 1er décembre – dernier jour de notre aventure


    Nous avons tous les deux la tête dans le sac, mauvaise nuit, en plein courant d'air. Atterrissage insupportable, mes tympans m'ont terriblement fait mal et ma tête va exploser.
    Il est 5 heures 45, nous sommes arrivés à Bruxelles. 

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 33


    Prise en charge, je raconte nos déboires de l'aller, la façon dont nous avons été oubliés dans le hall d'attente. Je plaisante avec le jeune. L'atmosphère est malgré tout détendue. Il nous dépose juste à l'entrée du sas d'embarquement. Nous devons attendre 4 heures notre correspondance.

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 33

    Oui mais, 4 heures c'est long, et j'ai une envie pressante, c'est où, et j'y vais comment, fatiguée et encore ivre de ce fichu atterrissage, je pars en carrosse.

    Décidément Bruxelles n'est pas au top, l'indication pour les fauteuils roulants, il faut deviner, et pour entrer, sans aide, c'est impossible. Heureusement pour moi, il y a des passagers prévenants.

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 33

     Pat a tenté de me prendre en photo, mais j'ai été plus rapide, il a faillit me rater. Fou rire !

     Notre Grande Aventure au CAMEROUN 33

    Une petite pause café nous fait énormément de bien.

    À cause de notre mauvaise expérience, Pat va se renseigner à plusieurs reprises

    Le temps passe, et enfin nous voyons une hôtesse de l'air ouvrir son guichet. Pat se précipite, pour la énième fois il explique. La jeune femme nous rassure et me met devant la porte, personne ne pourra passer avant nous, Ouf !

     Notre Grande Aventure au CAMEROUN 33

    En attendant, je fais les 100 pas. Fou rire !

     

    C'est le départ, on m'accompagne à l'avion, Pat me suis mais il tire un peu la patte, il boitille.

     

    Nous sommes installé par un steward, ce jeune homme, avec un délicieux accent qu'il ne peut renier, sera à notre écoute et notamment fera ce qu'il peut au moment de l'atterrissage pour me soulager, 2 gobelets en carton, contenant une serviette chaude mouillée avec un liquide rouge sentant le camphre, à placer comme des écouteurs. Hélas j'ai si mal que je ne peux dire si cela m'a soulagée ou pas.

     

     

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 33

    Là haut, il ne doit pas faire chaud, le givre a envahi l'aile de l'avion. Pat plaisante, l'aile doit peser une tonne, elle va casser, nous voilà en plein film catastrophe …

     

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 33

    Nous ne sommes pas bien loin de l'arrivée. Pat remarque une petite colonne de fumée. Il doit y avoir un bon feu ?

    Avec le zoom il tente de voir pas facile, cependant il lui semble reconnaître le site, et si  

    Au fur et à mesure que l'on s'approche, plus de doute, c'est l'usine nucléaire de Golfech.

    Tout à coup la douleur aux tympans me reprends, on décélère, on est en approche de Toulouse. Avant même que l'hôtesse nous déblatère son message, je savais que l'on atterrissait.

     Notre Grande Aventure au CAMEROUN 33

    Nous sommes posés et je suis vidée, ivre, la tête me tourne, j'ai du mal à me lever.

     

     Nous entrons dans le hall pour récupérer nos bagages. José est là pour nous récupérer.

    Et là ! Mauvaise surprise, notre valise est éventrée. Heureusement que nous l'avions fait filmer au départ à cause d'une fermeture éclair abimée et d'un cadenas arraché. Mais là ! Elle est foutue.

     Notre Grande Aventure au CAMEROUN 33

     
    À droite la poche abîmée que l'on ne pouvait plus fermer.

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 33

     Cerise sur le gâteau ! La serrure du dessus de la valise, ne tient plus que grâce aux glissières.

     Notre Grande Aventure au CAMEROUN 33

    Nous faisons une déclaration en règle auprès de la compagnie "Brussels Airlines". Quelques jours plus tard, à notre grand étonnement, nous recevrons une autre valise en remplacement, sans mot, sans explication, juste un bon de livraison à signer.

    *

    José nous conduit chez lui, il nous a préparé un petit repas. C'est gentil, je dois reconnaître que c'est bienvenu dans la mesure où après ce voyage, j'aurais été incapable de préparer un repas.

    Quand à Elfy, elle est venue à notre rencontre, mais sans faire la fête à laquelle je m'attendais. Elle a boudé.

    José et Ita veulent tout savoir, moi je suis encore toute excitée de tout ce que j'ai vu. Je suis euphorique, volubile. Des photos, on veut voir, j'en montre quelques unes, je promets, je vais trier et je vous les donnes.

    Nous rentrons, Elfy est sur mes genoux, mais ce n'est pas ça. Elle nous pardonnera un peu plus tard.

     

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 33

    Voilà ! Notre voyage est terminé !

    Nous avons refait, à regrets, le chemin en sens inverse ! Environ 8200 kilomètres.

     

    LA CONCLUSION ...

     

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 33

     

    Partager via Gmail

    6 commentaires