• Il y a un bon moment que Mac Giver parlait d'avoir deux poules, ne serait-ce que pour le plaisir d'avoir un oeuf frais à déguster. Et puis le temps à passé, l'idée revenait, puis était abandonnée.

    Dernièrement, il regardait avec insistance, les publicités de mini-poulaillers. Les prix étaient déments. Il envisageait donc de le fabriquer avec des planches de palettes. Petits dessins en s'inspirant des publicités ... L'idée germait ...

    Et puis... En allant chez "Aldi", où nous faisons régulièrement nos courses, en tête de gondole, pour illustrer le rayon jardinage, il y avait une cabane de gosse, montée à la va vite. On regarde de plus près pour en connaitre les dimensions (1m x 1m, haut 1,10) et le prix (? ? ? ?) Je vais abréger la discussion.

    Réponse du responsable du magasin,

    _ C'était un article d'il y a 2 ans que nous avions en stock, nous l'avions soldé à 50€, mais il y en a plus.

    _ Et ce modèle expo, demande Pat, vous pourriez nous le vendre ?

    _ Pourquoi pas, mais il est un peu abîme, il faut attendre la fin de la saison et puis il faut que je le démonte et je n'ai pas le temps.

    _ Et, dis-je, si on le prenait en l'état, tout monté sur une remorque, c'est assez léger et cela peut s'emporter tel quel, et dès que vous nous le dites. 

    _ Dans ce cas, oui ! Demain matin à l'ouverture si vous voulez.

    _ D'accord, on sera là demain, dit Pat, Vous nous le feriez à combien, c'est un modèle expo !

    _ 35€

    _ 30€

    _ D'accord

     

    Viens Poupoule ...

    Voici la cabane, Elle était jaune fluo et ça heurtait la sensibilité de mon chéri,. Donc après l'avoir montée sur pilotis, il l'a peinte en "BLEU" (je n'en reviens pas), mais je suis ravie.

    Viens Poupoule ...

     

    *

    La porte c'est pour nous, pour entretenir la cabane, et la fenêtre, qu'il a mis volontairement plus bas, ce sera pour les poulettes, il a laissé les volets en jaune pour qu'elle reconnaissent leur entrée (hi, hi, hi). Mac Giver va faire un petit "rempaillou" pour qu'elles puissent aisément entrer dans leur domaine.

    Viens Poupoule ...

     

    *

    Un bel espace pour 2 cocottes, on y mettra de la paille, au fond il y aura un plus petit "rampaillou" pour monter au nids où l'on aimerait qu'elles déposent leurs œufs.

    Viens Poupoule ...

     

    *

    Coté porte :

    Dessous, l'espace sera occupé par les réserves de grains, et produits qui nous seront nécessaire.

    Sur la vitre "plexi", il y aura la bouteille d'eau dont le tuyau ira de l'autre coté dans une cuvette, ainsi elles auront toujours de l'eau à l'intérieur, et puis dans un principe un peu semblable un distributeur de grains.

    En haut ce sera les petits nids, il peut en contenir 3, elle n'auront plus qu'à choisir. 

    Viens Poupoule ...

     

    *

    Sur la gauche l'espace extérieure, une mini foret de "Rhus" plus connue sous le nom de Sumac, elles auront toujours de l'ombre, surtout en été.

    Viens Poupoule ...

     

    *

    La remorque va devoir déménager, c'est le domaine réservé au cocotes. Outre les "sumac's" il y a deux saules, l'ombre y sera.

    Viens Poupoule ...

     

    *

    L'espace que nous leur réservons, à coté du garage, est trapézoïdal, environ 8m du Cassissier à droite jusqu'au Pyracantha à gauche et en profondeur entre 4 et 5m. Une belle surface entre 30 et 40m². On verra s'il faut agrandir.

    Viens Poupoule ...

     

    *

    Voilà sur quoi Mac Giver travaille depuis une semaine. Il faut à présent trouver des piquets pour supporter une clôture, on ne tient pas à courir après elles sur nos 2500m². Et si on s'y prend bien nos piquets de saule pourraient bien devenir des arbres, ça nous est déjà arrivé, sur le terrain, ça pousse bien.

    Quand on a adopté Elfy, Pat avait mis des piquets de saule sur lesquels il avait tendu du grillage pour que la petite ne s'échappe pas, nous avons deux arbres.

     

    Et maintenant nous allons trouver 2 petites poulettes...

     

    Viens Poupoule ...

    Viens Poupoule ...

    Partager via Gmail

    5 commentaires
  • Enfin, un peu de récup'

    Au fil des années nous avons équipé toutes nos fenêtres de moustiquaires à enrouleur.

    Marre de se faire bouffer, en été, lorsque l'on dort la fenêtre ouverte.

    Et puis, Elfy a une peur panique des tous les insectes volants. Elle se privera de manger si il y a un "bzzt" qui vole dans la maison. Bon ! C'est un peu de ma faute, petite, elle gobait tous les insectes et je lui ai interdis cette pratique, aussi, maintenant, dès qu'elle en entend un, elle se met à trembler comme une feuille en plein vent et elle se planque dans un trou de souris.

    Mais pour la véranda c'était impossible

    De moustiquaires de fenêtres

    Nous avons pris en promotion chez "Aldi", deux kits, version cadre, pour équiper deux fenêtres de la véranda, suffisant pour aérer.

    De moustiquaires de fenêtres

    Il restait des chutes de voile moustiquaire. Mac Giver, le roi de la récup', avec de la planche à palette, a fabriqué des petits cadres. Il y a un petit raccord en bas, mais ce n'est pas grave et une fois en place, on ne le voit pratiquement plus.

    De moustiquaires de fenêtres

    Les 4 fenêtres des petits chalets sont équipées, tranquille pour travailler dans mon p'tit-atelier. 

    De moustiquaires de fenêtres

    On ne jette rien chez nous, on sait jamais, ça peut servir ... Dans la majorité des cas, ça s'entasse, et j'en ai marre de ces récup' ... Chaque fois qu'il va jeter quelque-chose à la décharge, je tremble. Que va-t-il ramener encore ?... Mais parfois, ça sert, la preuve...

     

    De moustiquaires de fenêtres

    De moustiquaires de fenêtres

    Partager via Gmail

    8 commentaires
  • Le 21 mars 2017, un démarcheur sur l'énergie solaire, venait nous proposer des panneaux photovoltaïques. Durant 3 heures, il nous a démontré les avantages : nous devions produire de l'énergie, que nous revendrions à EDF, cet argent servirait à payer le crédit engendré par la pose, et dans la journée, nous bénéficierons de l'énergie pour nos propres besoins. Pour nous ce serait une opération nulle (financièrement). Tout devait se passer sans que nous ayons besoin de faire que se soit. L'idée était tentante... Mais nous étions néanmoins réticents... Mais au bout de 3 heures, les arguments de ventes ont gentiment grignoté nos réticences et nous avons finalement accepté. D'autant que nous serions accompagnés tout au long des démarches jusqu'à la fin... Les documents en poches, il est partis de chez nous vers 21 heures... Je dois avouer que j'étais un peu étourdie par ses flots de paroles après cette visite, avec pas mal de questions sans réponse...

    Une soi disant économie qui a bien faillit tourner à la catastrophe...

     

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

     

    Le 10 avril à 9 heures du matin, avant même que nous nous soyons retournés (et à la veille de mon opération du 11 avril), ne sachant pas si notre dossier était accepté, si le crédit était accepté, si Edf était d'accord, si... Nous avons vu débarquer un camion. En deux temps, trois mouvements, tous le matos était déballés...

    Une soi disant économie qui a bien faillit tourner à la catastrophe...

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

     

    Et notre toit était dé-tuilé. À trois, ils ont fait la chaîne et les tuiles volaient de mains en mains et atterrissaient sur les coussins d'un vieux canapé. Il n'y a pratiquement pas eu de casse (moins d'une dizaine). 

    Une soi disant économie qui a bien faillit tourner à la catastrophe...

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

     

    Les tuiles ont été entreposées un peu partout en petits tas. Plus tard, tous les trois les entreposeront derrière le garage. 

    Une soi disant économie qui a bien faillit tourner à la catastrophe...

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

     

    Ensuite, il y a eu la pose des panneaux à grand renfort de coups de marteau et de visseuse. Un vacarme infernal, Moi qui voulait me reposer un peu, en vu du lendemain... C'est raté...

    Une soi disant économie qui a bien faillit tourner à la catastrophe...

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

     

    Au final, 4 panneaux seront posés sur le toit nord-est et 16 sur l'autre versant le sud-ouest. Et puis il y a eu le re-tuilage, pour faire les joints et là, j'ai eu droit à la scie pour découper les tuiles, accompagnés de beaucoup de poussière et de bruit. Les ouvriers repartirons à 19 heures passées... le travail n'est pas terminé. J'étais abrutie et épuisée par tout ce remue ménage...

    Une soi disant économie qui a bien faillit tourner à la catastrophe...

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

     

    Il reviendrons 10 jours plus tard pour la pose du ballon d'eau chaude. Après, plus rien... Nous n'avons aucun document d'accord quelconque, justifiant cette vente forcée et la pose immédiate qui s'en est suivi, nous avons été embarqués dans un tourbillon.

    À grands renforts d'appels téléphoniques, de courriers, Nous bataillerons durant 6 mois, pour avoir les copies des document signés, les accords et échéanciers du crédit, les attestions de conformité, etc... Et surtout, le raccordement effectif avec Edf. Il nous manque cependant le contrat Edf, qui nous assure le rachat de courant durant 20 ans (d'ici là nous mangerons peut-être les pissenlits par la racine). Nous n'avons qu'une simple attestation, mais rien ne vaut un "contrat en bonne et due forme", document qui engagent EDF, effectivement... Pour le moment nous produisons, le compteur défile, mais nous n'en savons pas plus...

    C'est un engagement intéressant, que l'on peut prendre à 20 ans, 40 ans, 50 maxi, mais à nos ages, c'est de la folie. Nous ne pourrons peut-être pas en profiter jusqu'au bout. Et que de tracasseries, dont nous aurions très bien pu nous passer. Nous avons pensé de prime abord avoir eu affaire à une splendide arnaque, d'autant plus que nous avons souvent été baladés, ou on nous répondait qu'ils étaient dans les délais. Mouai ! Les délais sont de 2 mois, pas 6. Nous avions l'impression de voir des autruches la tête dans le sable, chacun rejetais la faute sur l'autre, 6 mois de bagarres constantes ou je me suis épuisée moralement. Mais aujourd'hui, nous sommes un peu rassuré, EDF est bien venu raccorder le système. Mais il demeure encore des zones d'ombres, LE CONTRAT, les sommes qui nous seront versées couvriront-elles effectivement le crédit engagé ?... Je repars en palabres... JE VEUX DES ÉCRITS, eux seuls nous permettront de nous retourner...

    La jeune femme qui vient nous aider à la maison, est très satisfaite du procédé dont elle profite depuis presque 10 ans, mais elle est jeune, elle.

    Ça, c'est le coté administratif... Il y a une suite...

     

    Une soi disant économie qui a bien faillit tourner à la catastrophe...

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  • Au début le l'année, j'ai reçu un message sur ma boite mail, à propos de l'économie d'énergie. On nous proposait 10 ampoules LED gratuites, proposition sous condition de ressources. Une propagande lancée avec "impots.gouv". 

     

     
     
     
     

    10 ampoules LED

    0€00*

    *Sous conditions de ressources

    Numéro gratuit

    0 800 11 19 15

    de 09h00 à 18h00

    J'ai donc rempli le questionnaire, sans trop y croire, mais je me suis dit, qui ne tente rien, n'a rien. Un nouveau
    mail, me signalait que je rentrais dans le cadre et que je recevrais les ampoules commandées.
    3 semaines plus tard, j'ai reçu les 10 ampoules commandées, et je me suis empressée de les dispatcher dans
    la maison.
     
    Mais ce n'est pas tout
     
    Quelque temps plus tard je recevais, à nouveau, un mail me proposant :

    5 ampoules LED gratuites*

    5

    0€00

    J'EN PROFITE

     

    Trop contente de mon premier envoi, et cette fois-ci sans y croire du tout, n'avais-je pas déjà, bénéficié de 10 ampoules ! Mais curieuse, j'ai réitéré. Et là aussi, j'ai reçu les 5 ampoules commandées.

     

    Mais il y a encore mieux !

    On nous proposait d'isoler nos combles

     

    J'ai téléphoné, donné quelques infos sur notre maison, et rempli le questionnaire. En juin je recevais ce mail.

    Bonjour Pat...,
    Vous vous êtes inscrit pour bénéficier de l'offre MesComblesGratuits.fr, nous vous remercions pour votre confiance. Votre demande porte le numéro OP-xxxxxxxxx.
    Notre artisan partenaire vous contactera très prochainement par e-mail ou par téléphone afin de programmer votre visite technique. Nous sommes à votre disposition pour toute question au 0800 11 12 00. Cordialement, Les équipes de MesComblesGratuits.fr

     

    Un nouveau mail

    Monsieur DPat...,

    Après l'étude de votre projet, nous vous prions de trouver ci-joint :

    - Notre devis 
    - Notre assurance décennale 
    - Nos qualifications (Qualibat, RGE)
    - Notre offre de parrainage

    Merci de nous retourner le devis signé par voie postale

    L'équipe AD VALIDEM vous remercie pour votre confiance.

    Cordialement,

    AD VALIDEM TOULOUSE

    Ligne directe : 05 61 92 07 72 (numéro local, pour les autres voir le site internet, ci-dessous)
    Site internet : www.advalidem.com
    Adresse : 10 Bis, Rue Alfred Sauvy 31270 Cugnaux

    autres adresses sur notre facture:

    PARIS   10, avenue Marc Sangnier 92391 Villeneuve la Garenne

    ST PATHUS   13, rue Saint Exupéry 77178 Saint Pathus

    LILLE   199, rue Colbert 59000 Lille

    BORDEAUX   38, Jean Pagès 33140 Villenave d'Ornon

     

    Rendez-vous a été pris, mais il fallait attendre la fin des congés.

    Et alors que je n'y comptais plus, un appel téléphonique, nous signalait qu'ils viendraient le 08 VIII.

    En un peu plus d'une heure, nos combles perdus étaient isolés.

    Sur la facture : 

    AD VALIDEM est reconnu par l'organisme de certification QUALIBAT pour ses compétences dans la mise en oeuvre de toiture traditionnelle et solutions d'isolation.
    Certificat N°91604
    AD VALIDEM est reconnu garant de l'environnement et peux faire bénéficier à ses clients d'avantages fiscaux.
    Certificat N°91604
    Notre programme de parrainage
    Vous avez certainement de la famille, des amis, des collègues qui peuvent aussi bénéficier d'une isolation gratuite ! Pour chaque chantier parrainé vous gagnez un chèque cadeaux de 30 euros !!
    Vos filleuls doivent nous appeler au 05 61 92 07 72
    ou sur l'adresse mail mescomblesgratuits@advalidem.com

    Ils doivent signaler qu'ils viennent de votre part.

     

    Coût de l'opération :

    Total TTC : 790.02 €
    Prime CEE : 790.02 €
    Net à payer : 0.00 €


    Vos règlements : FACTURE ACQUITTÉE
     

    Date Mode Règl. Montant
    11/08/17 AUTRE PRECA GEO FINANCE 790.02 €    (gratuit pour nous)

     

    Si vous n’êtes pas imposable, que vous avez une maison de plus de 5 ans et que vous avez des combles perdus à isoler, n'hésitez pas. Si ça a marché pour nous, pourquoi pas vous. Comme je l'ai dit plus haut, qui ne tentes rien n'a rien.

     

    Campagne sur l'ÉnergieCampagne sur l'Énergie

     

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  • Qu'avons-nous bien pu faire hier ? ? ? ?

    ...UN PONTON...

    Pour amarrer le bateau, hi, hi, hi

    Des branches de saule, quelques roseaux ... La solution

    Mouai ! Bon !

    Mais pas que...

     

    En avril 2016, au pied du bateau, j'avais voulu mettre un bassin.

    Mais mes jeunes arbres, frêne, magnolia, érable, saule et althéa sont bien trop frêles pour faire de l'ombre.

    Des branches de saule, quelques roseaux ... La solution

    Alors, bien entendu, en plein soleil, l'eau verdit et les algues prolifèrent. Bref, mon bassin n'a rien d'attrayant et les poissons qui sont dedans, cherchent de l'ombre. Aussi dans un premier temps nous avions mis des canisse de roseaux, mais c'est pas vraiment génial. Certes les poissons y trouvent leur compte, mais nous ne voyons plus le bassin. D'où cette idée de ponton. Le bateau parait y accoster, oui, il faut de l'imagination, mais en plus cela fait une petite tonnelle pour le bassin.

    Des branches de saule, quelques roseaux ... La solution

    Bon je n'ai plus qu'à désherber les abords, et positionner quelques cailloux...

    Des branches de saule, quelques roseaux ... La solution (à terminer)

     

    Mais où est Elfy?

    Des branches de saule, quelques roseaux ... La solution

    Oh ! Je te vois, ma douce...

    Derrière le petit olivier...

    Des branches de saule, quelques roseaux ... La solution

    Sous un autre angle...

     

    Quand à moi j’embarque...

    Des branches de saule, quelques roseaux ... La solution

    Des branches de saule, quelques roseaux ... La solution (à terminer)

     

    Ça y est !

    Des branches de saule, quelques roseaux ... La solution (à terminer)

    En arrière plan, mes petits arbres qui ne font pas encore d'ombre.

    À l’extrême droite la boite verte contient la pompe de la cascade. Nous aurions bien voulu cacher cette boite sous le bateau, mais allez donc creuser dans une terre dure comme du béton, et le bateau, on ne peut plus le déplacer, il doit peser des tonnes avec la terre qui est dedans.

    Une grosse branche du saule, abattu par notre tempête du 28 juin, sert de bordure aux petites fleurs. Derrière le petit érable japonais, une construction (pot de fleur + tuile de toit) suppose être une bite d’amarrage.

     

     

    Sous un autre angle...

    Des branches de saule, quelques roseaux ... La solution (à terminer)

    On voit mieux la bite d’amarrage qui attache le bateau au ponton...

    Nous aurions pu la mettre sur le ponton, mais notre fragile ponton n'aurait pas supporté le poids.

     

    Deux cascades, une grosses à l'arrière, et un filet d'eau à l'avant, provoque des bulles d'air 

    Des branches de saule, quelques roseaux ... La solution (à terminer)

    Nif-nif, Naf-naf et Nouf-nouf, s'amusent dans les cascades. J'espère qu'à présent l'eau verdira moins rapidement. D'autre part, sur les conseils de Danie, une aminaute, je vais acheter un anti-algues et mon bassin sera toujours correct.

     

    Des branches de saule, quelques roseaux ... La solution (à terminer)

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Que peut bien faire Mac Giver ? ? ? ?

    Un cadre de fortune, 4 mats pas très droit,...

    Pour cela, nous avons coupé des branches, les plus droites, dans le saule...

    Et consciencieusement j'épluche, c'est pire que la corvée de patate...

     

    Les fines branches, qui ne peuvent servir, jonchent le sol...

    Et si on le retourne !...

    Un peu fragile pour un transat...

    Pas très stable pour une table...

    ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?

     

    Et voilà qu'on pèle des joncs à présent...

    De mieux en mieux...

    Elfy, qui est toujours dans mes jambes, se retrouve vite couverte par les épluchures...

    Bon ! Tant pis pour la photo, je me suis levée pour prendre l'appareil photo, elle aussi...

     

    Même "Bibi" n'y comprends rien, il passe, renifle, il est perplexe...

    Mais qu'est-ce ? ? ? ,

     

    Toute l'après midi à "bassoter", on est crevé et on a soif...

    La suite demain

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Euh ! Pardon "Perplexe"

    Une semaine très mouvementé

    J'ai été réveillée par un charivaris, le camion poubelle ? Non ! Ça dure trop longtemps ! Impossible de me rendormir ! J'ouvre mes volets ! ... Les ponts et chaussées ...

    Déjà la semaine dernière ils avaient rapiécé la chaussée en mettant de "pétassous" de goudron avec des pelletés de graviers. Cette fois ci, il curent les fossés ...

    Je suis "MERPLEXE"

    Une bonne chose, il y en avait besoin.

    *

     

    C'est là que Mac Giver a eu une idée géniale. ... Mouai ! ... Il a demandé de combler notre fossé ?.?.?.? 

    Je suis "MERPLEXE"

    Il est vrai que ce tronçon ne servait pas vraiment à grand chose, vu que le fossé avait été détourné vers le petit bois en amont. Mais si l'on a mis des fossés, c'est qu'il y a une raison .... Quand il pleut chez nous on peut dire que ça tombe, et comme on a une terre très argileuse, l'eau ne pénètre pas, elle ruisselle ...

    *

     

    Je suis "MERPLEXE"

     

    La buse devant notre entrée est à moitié comblée, déjà que depuis plusieurs hivers, nous cherchons à comprendre comment l'eau qui s'accumule près du compteur électrique, rentre dans notre sous-sol. Qu'est-ce que cela va faire à présent ...

     

    Bon ! il y a quand même, plusieurs avantages

    • L'entretien, Mac Giver pourra passer la tondeuse, ça fera plus propre et ce sera plus facile, il le fera dorénavant avec l’auto-portée ...
    • Ainsi comblé, le fossé ne servira plus de réservoir pour les paniers de tonte que Mac Giver avait pris l'habitude de jeter ...
    • Le croisement des véhicules et des tracteurs, les conducteurs pourront à loisir empiéter sur ce fossé comblé, et par temps de pluie provoqueront de belles ornières ...
    • La pluie justement, le champs face à nous est un peu plus haut que notre terrain, le premier fossé retiendra les ruissellements, mais ce qui tombe sur la route, ira où, nous sommes légèrement en contrebas ...
    • Les chasseurs, ils se rassemblent souvent dans notre secteur, les champs et les petits bois attirent les animaux, les chasseurs et leurs chiens aboyeurs pourront à loisirs se garer sur ce tronçon mis à niveau. On a pas fini d'être emm ...

    *

     

    Je suis "MERPLEXE"

    Le "mec" qui a travaillé avec son engin, n'a pas fait dans la dentelle, les yuccas ont été mâchouillés et les branches du buisson d'arbre à papillons  ont été déchiquetés. Quand aux iris et les grandes fleurs oranges, je les cherche encore ...

    *

     

    Je suis "MERPLEXE"

    Personnellement, je n'approuve absolument pas ce choix, tout ça parce qu'il en avait marre d'être obligé d'utiliser la débroussailleuse, trop pénible. Là, l'auto-portée sera plus aisée. Mais ... N'allons nous pas le payer ... L'avenir nous le dira ...

     

     

    Je suis "MERPLEXE"

     

    J-35

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  • Elle a très longtemps vécu avec eux, du plus que porte mes souvenirs, elle a toujours trôné dans la cuisine, non loin de la grande cheminée.

    Beaucoup plus tard, j'en ai hérité ... il y a 35 ans. Il y a 22 ans, je l'avais faite restaurer par un  ébéniste. Mais 6 déménagements ont eu raison d'elle. Nous l'avons tout de même mise à l'honneur dans notre maison, mais le temps ... 3 Lames se sont décollées

    La table de mes grand Parents

    Mac Giver a entrepris de la restaurer. Donc, retournée sur un "bulgom" par terre, Pat va soigneusement la démonter. Mais la terre est basse, donc Pat va se servir de son pied pour faire son établi.

    La table de mes grand Parents

    Les 3 lames décollées.

    Elles partiront dans son atelier, pour être nettoyée de toute colle et recollée. Mais avec le temps les lames ont légèrement bougées et il a dù effectuer un très léger ponçage, il fallait tout de même garder son aspect de vieux meuble.

    La table de mes grand Parents

    Les pièces reviennent petit à petit

    La table de mes grand Parents

    Enfin c'est le remontage, Pat remet scrupuleusement, en râlant, les vis fendues d'origine. C'est vrai qu'avec la visseuse, il vaut mieux utiliser les vis cruciformes. Là, il a dû tout remonter à la main.

    La table de mes grand Parents

    Re-lustrage à la cire. On voit à peine, la différence de teinte entre les lames.

    La table de mes grand Parents

    C'est terminé, je la retrouve comme avant. Je suis très contente. Si j'avais su quand je l'ai faite restaurer, je n'aurais pas dépensé la somme énorme que m'a demandé le restaurateur. Mais je connaissais Mac Giver depuis peu, et je ne connaissais pas encore ses grandes capacités.

    La table de mes grand Parents

    Sur son pied, elle retrouve sa splendeur d’antan.

    Enfin, MOI, je la trouve splendide.

    BRAVO MAC GIVER

     

    La table de mes grand Parents

    Partager via Gmail

    3 commentaires