• Pour continuer dans la foulée des petits travaux de salle d'attente, comme les chaussettes turquoises.

    Voici les chaussettes de bagnards

    Mes chaussettes de bagnards, moches...

    J'avais commandé chez "Butinette" un lot de laines à chaussettes, dans des tons de bleu bien sûr. Cette pelotes-ci blanc/gris/bleu/bleu, ne me plait pas, c'est bof...

    Mes chaussettes de bagnards, moches...

     

    Mes chaussettes de bagnards, moches...

    Toujours mes pieds sur la table, (pas facile à faire, c'est la jeunesse), au final elles ne me plaisent toujours pas, c'est même beurk...

    Mes chaussettes de bagnards, moches...

    Mais bon, je ne le dirais pas à mes pieds, et sous les couvertures, ils n'y verront ...

    que du "bleu".

     

    Je souhaite un joyeux anniversaire à mon pied gauche, et oui, deux ans déjà ... Mon dieu, quand j'y pense, je m'en sors très bien...

    Mes chaussettes de bagnards, moches...

    Partager via Gmail

    8 commentaires
  • Aujourd'hui, c'est ...

    http://bullies.b.u.pic.centerblog.net/36929ceb.gif

     

    Je vous offre ces fleurs

    http://ekladata.com/kilYhDr8OMzhaF0fMw74RSfD_es.gif

     

    Je vous embrasse

     

    Comme ça ...

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • On m'a envoyé ce texte et je l'ai trouvé intéressant

    Vrai ou faux, je ne sais, mais il fait réfléchir

     

    Une précision de l'origine sur ce fameux vêtement qui fait tant parler de lui.

     

    Dans le tram de Genève le 18 mai 2016

    Christophe Piguet, Avocat à la cour, bâtonnier, Genève : 

    Je viens d’être témoin d’une scène extraordinaire dans le tram 12 à Genève.

    Assise à côté de moi, une femme entièrement voilée (y compris gants et tout le tralala), seule une fente horizontale d’un petit centimètre laissait entrevoir ses yeux.

    Une femme d’une quarantaine d’années, vêtue à la mode d’ici est assise en face de nous et s’adresse à elle avec douceur :

    - Bonjour Madame, comme vous je suis musulmane, mais je ne comprends pas pourquoi vous vous déguisez ainsi. Pourriez-vous m’expliquer ? 

    - Madame, ce n’est pas un déguisement, c’est le prophète qui nous demande de nous vêtir comme cela.

    - Le Prophète ? Vous êtes sûre ? Vous auriez la gentillesse de m’indiquer où se trouve ce texte et quel en est le contenu ? Je vous demande cela car je ne connais pas ce texte.

    - C’est dans le Coran !

    - Ah, j’ai lu et étudié le Coran, mais je n’ai vraiment aucun souvenir d’avoir lu le Prophète nous demander de nous déguiser comme les femmes de la tribu machinchosebidule (là, c’est moi qui n’ai pas retenu) qui vit dans telle zone du Sahara et qui portaient ce type de vêtement bien avant la naissance du Prophète, pour se protéger des tempêtes de sable. En plus, cette zone est très lointaine des différents voyages de notre Prophète.

    Historiquement parlant, notre Prophète ne devait même pas connaître cette tribu. Comment se fait-il dès lors qu’il ait demandé aux femmes musulmanes de s’habiller dans un accoutrement qu’il ne connaissait pas ? 

    - Ça suffit Madame, c’est le Prophète qui l’a écrit, je l’ai lu.

    - Vous avez lu le Prophète… d’accord … une traduction ?

    - Non en arabe. 

    - Ahhh, vous lisez et parlez l’arabe très couramment donc ?

    - Oui absolument.

    Là, la dame vêtue à l’occidentale se met à lui parler en arabe à grande vitesse.
    La femme entièrement couverte bredouille des réponses hésitantes.

    La femme reprend en français :

    - Madame, je suis professeur d’arabe et de civilisation musulmane à l’Université et je peux affirmer que vous ne comprenez rien à l’arabe. Je vous ai posé des questions dans un arabe pur et élaboré. Des questions très ambiguës, à double sens et vous n’y avez rien vu du tout. Vous m’avez répondu complètement à côté.

    - Vous êtes née où ?

    - Je suis née ici !

    - Donc si je récapitule ; vous portez des vêtements faits pour lutter contre les tempêtes de sable d’une petite tribu, vivant dans une certaine zone subsaharienne dont le Prophète n’a jamais entendu parler, vous avez lu le Coran, mais êtes incapable de comprendre les finesses de la langue arabe, vous y avez trouvé des instructions vestimentaires mais vous ne pouvez pas me dire quel est ce texte.

    - Ça suffit Madame, vous m’agressez !

    - Non chère Madame, c’est vous qui nous agressez et injuriez ma religion, par votre déguisement, par votre inculture. Vous nous faites tous passer nous les musulmans pour des imbéciles fanatiques.

    Quelle est la vraie musulmane ?

    PS : histoire vraie relatée par Me Piguet sur son compte Facebook, et reprise dans "la tribune de Genève" et maintenant nous savons que cette "tenue" était destinée à se protéger du sable, et n'a rien à voir avec la religion.

    Pas d'anathème généralisé

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  • 26 novembre – quatrième jour de notre aventure (5/5)

     

    Nous repartons sur Yaoundé, un trajet très long de 269 kilomètres, très vite la nuit est tombée, nous roulerons de nuit et arriverons à Yaoundé à 21 heures.

    Personnellement, j'ai eu des petits problèmes intestinaux, j'avais tellement mangé de fruits.

    Bon, nous voici dans un hébergement la chambre plutôt était quelconque.

     

    Moi j'ai attrapé de belles couleurs. Oups ! je suis cuite !

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 15

    Notre repas sera porté dans la chambre, poisson bouilli et riz, beurk, nous nous sommes rabattus sur une énorme papaye.

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 15

    Dans le placard les restes des fruits que nous avons acheté à Penja, il n'y a plus qu'un ananas sur quatre et les oranges sont dans le petit frigo de chambre.

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 15

    Et puis, il a fallu courir après des draps, couvertures et serviettes de toilette. Une nuit agitée, nous avons été dérangés par les allées et venues dans les escaliers, les portes qui claquent, nous avons servi de repas aux moustiques, sans compter la noce qui battait son plein en face.

    Bref une nuit mouvementée, nous devions rester 2 nuits dans cet endroit, mais Robert nous a déménagés vite fait, le lendemain.

     

     

    Bilan de la journée, sans compter le petit détour sur une route de terre chaotique, pour nous rendre au Monastère le matin, 346 kilomètres. Dur, dur, éreintant.

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 15

     

    Mais je suis contente, j'ai mon carnet de voyage qui se remplit et l'appareil photos, bien plein. Heureusement j'ai emporté plusieurs cartes mémoires.

     

     À SUIVRE ...

     

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 15

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Avec Mémé Christiane et le blog commun qu'elle a créé pour nous toutes sur canalblog, j'ai programmé une nouvelle couverture pour le canapé.

    le 04 mars 2017, j'en étais là

     Chaumines et boules de plumes, bloc 28 (4) à terminer

     Chaumines et boules de plumes, bloc 28 (4) à terminer

     

    Quelques petites croix plus loin

     Chaumines et boules de plumes, bloc 28 (4)

    Des marguerites, des fleurs bleues et roses, un peu de vert

    Ce sera malheureusement tout 

    L'ensemble

    Chaumines et boules de plumes, bloc 28 (4)

    J'ai du mal à y arriver, je fatigue très vite, et change d'ouvrage

    Pourtant j'ai un autre projet que j'aimerais vous montrer

    Mais je veux tout d'abord terminer celui-ci

    Rendez vous le 31

     

    Chaumines et boules de plumes, bloc 28 (4) à terminer

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Partager via Gmail

    votre commentaire
  • J'ai trouvé quelque chose de plus petit, à faire dans les salles d'attentes. Ça tient dans une petite pochette au fond de mon sac.

    Des chaussettes turquoises

     

    J'ai tricoté à vue de nez, sans modèle, avec une aiguille circulaire et des anneaux de marquages. Il n'y a rien de plus simple que des chaussettes, au départ, le bout du pied, après un montage magique, on augmente de chaque coté, ensuite on tourne en rond, puis des rangs raccourci pour le talon, enfin on tourne encore en rond et on ferme. Comme je les fais ensembles, rien à mémoriser.

    Des chaussettes turquoises

     

    Des chaussettes turquoises

    Bien calée sur ma chaise, les pieds sur la table, ceux-ci étaient à bonne portée pour jouer les stars.

    Des chaussettes turquoisesm

    Des chaussettes turquoises

    Cotes 2x2 pour le dessous du pied et grosses torsades sur le devant et le dos. Moi l'éternelle pieds gelés, ils n'auront pas froid pour aller au lit. 

     

    Des chaussettes turquoises

    Partager via Gmail

    8 commentaires
  • Cela faisait longtemps que ce châle modulaire me faisait de l'oeil, mais il me fallait encore le déclic. Voilà c'est parti depuis janvier.

     

    Le 22 février, j'en étais là ...

    Danse avec le vent 4

     

    Danse avec le vent 4

     

    le quatrième triangle est fait

    Danse avec le vent 4

    C'est vraiment super cette laine multicolore, pas besoin de faire le changement de couleur avec ensuite des rentrées de fils, le changement se fait au fur et à mesure et provoque des figures différentes. J'aime beaucoup

    À suivre...

     

    Danse avec le vent 4

    Partager via Gmail

    2 commentaires