• Un coup de fil,

    Une proposition,

    OUIIIIIIIIIIIIIIIII 

    YEP Y YEP

     

    C'était le 23 août et je ne l'avais pas revue depuis le 24 avril, 4 mois, Déjà !.

    Elles sont arrivées en fin de matinée.

    Mon dieu ! Qu’elle a grandi !

    Pendant que je préparais un petit repas sur le pouce, Mademoiselle Noémie dégustait son repas.

    Un petit "DODO" pendant que les adultes mangeaient.

    Ensuite, je ne l'ai plus lâchée !

    Une jolie surprise !

    Une poupée tranquille, sauf quand l'estomac réclame, et je puis vous assurer qu'elle a un très bon appétit !

    Une jolie surprise !

    Il faisait si chaud ce jour là, au diable la jolie robe, et de l'eau a volonté !

    Une jolie surprise !

    C'est drôle quand tu envoies des bisous "Maminik" !

    Une jolie surprise !

    Attends ! Je les attrape ...

    Une jolie surprise !

    On a fait le tour du propriétaire, le jardin, la cabane des poules, les chalets, la cave et ses confitures, Noémie était curieuse de tout, mais dieu qu'elle était lourde ... 8 Kilos à 9 mois ... Malgré mon dos qui criait "grâce", je n'ai pas voulu la lâcher. 

    Une jolie surprise !

    En fin d'après midi, Noémie et Madeline sont parties, la journée a passée trop vite et elles ont laissé un grand vide...

    Une superbe journée, sous un soleil radieux, et malgré la chaleur ...

    Vivement la prochaine ...

     

    Une jolie surprise !

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • Je suis verte de rage ...

    J'ai dû faire le relevé de compteur pour EDF.

    Sauf que ....

    Enédis lors du changement de compteur pour un "linky", a poussé le vice à le mettre par terre.

    Un relevé de compteur des plus comique ...

    Mac Giver, avec ses hanches toutes neuves n'a pas réussi à lire à l'envers ...

    Un relevé de compteur des plus comique ...

    Donc c'est moi qui m'y suis collée ...

    Un relevé de compteur des plus comique ...

    Et oui, j'ai été obligée de me coucher par terre ...

    Un relevé de compteur des plus comique ...

    L'épaule appuyée contre la cabane du voisin ...

    Un relevé de compteur des plus comique ...

    Pas vraiment un endroit pour faire la sieste, pas plus, pour jouer à cache-cache ...

    J'ai donc pesté comme un vrai diable et une fois le relevé fait, j'ai passé "DES' coups de fil pour que pareil incident ne se renouvelle pas à l'avenir.

    D'abord à EDF, _Ah ! non c'est pas nous qui nous occupons de cela, voyez avec votre distributeur.

    Puis direct Energie, _Ah ! non c'est pas nous qui nous occupons de cela, voyez avec votre installateur. Sauf que l'installateur, nous sommes en conflits et nous traitons avec nos avocats. Donc ... Grrrrrrr ... On me conseille le réseau. "La petite balle de ping-pong en a ras la casquette pour être courtois".

    Dernier appel vers Enédis. _Ah ! non c'est pas nous qui ... _"STOP !" Tit'Anik en a plein le ... Je réussis enfin à m'expliquer. _Je comprends bien, me dit-on, cependant nous avons des photos de 2012, c'est conforme. _Ah ! Bon ! alors pourquoi votre agent a pesté lui aussi ? _Je comprends, alors il faut faire un courrier, photos à l'appui pour faire le nécessaire, mais à vos frais. _Quoi ! Vous faites les erreurs et c'est à moi de payer, on ne se paie pas ma tête pas hasard ? _Bon ! Je comprends, envoyez-nous les photos "à l'attention du Responsable de  la Maîtrise de l'Ouvrage" et surtout envoyez des photos.

    Combien de fois on me l'aura dit ce _Je comprends bien... Espèce de c..., si tu as tant compris, viens le faire, viens te mettre à 4 pattes ou te coucher dans l'herbe au milieu des fourmis, elles m'ont bouffée ces carnes ...

    J'ai abrégé la conversation qui a été assez houleuse, 68 et 72 ans rien, à faire, handicaps tous les deux, rien à foutre, on se moque de nous et c'est partout pareil. On est des pigeons, venez nous plumer, la porte est ouverte...

    Affaire à suivre, mais dorénavant je ne fais plus de relevé. Je n'ai pas osé joindre la vidéo que Pat a faite, c'est limite obscène ce gros cul qui se relève péniblement.

    Et Vous ! Vous le trouvez accessible ?

    Vous le trouvez conforme, déporté ainsi, au dos ?

    De qui se moque-t-on ?

     

    Un relevé de compteur des plus comique ... Je fulmine ...

    Partager via Gmail

    8 commentaires
  • Merci les filles pour tous les mots gentils que vous m'avez envoyés

    Ça fait chaud au cœur

    Pat et moi avons dû faire deux aller et retour auprès de ma petite maman.

    Elle reprend un peu du poil de la bête, comme on dit.

    Ma sœur et moi avons vidé l'armoire et débarrassé un maximum de chose ... Trop de souvenirs, trop de sanglots...

    À présent, elle va pouvoir s'occuper d'elle, sa santé avait été mise en retrait pour accompagner son compagnon, son complice ... Sa fracture de l'aiguille, au sommet des vertèbres cervicale, s'est aggravée, on va lui mettre une vis pour aider à la consolidation. Ensuite il y a d'autres petites choses à faire, pour qu'elle soit belle et bien dans sa peau.

    Ma sœur a terminé son déménagement et habite tout près d'elle, donc tout va pour le mieux.

    La vie va reprendre gentiment son cour.

    Je vous embrasse toutes très fort.

    Annick

    Partager via Gmail

    16 commentaires
  • Ou plus si affinité ...

    Je m'évade 2 ou 3 jours

    http://img.over-blog-kiwi.com/1/18/55/63/20151008/ob_8666fa_cascade.gif

    Une visite qui m'est chère

    Pour de grands préparatifs

    Des instants volés

    Que du bonheur

    Je m'évade 2 ou 3 jours

    https://francoise-desbouches.com/wp-content/uploads/2017/06/chemins-de-ciel-cours-d-eau-2.gif

    À très bientôt

    Partager via Gmail

    5 commentaires
  • Wahouuuuuuuuuuuuuu ! Kaiiiiiiiii !

    Lundi soir, je jouais à la balle avec mon Papounet. Dans l'après midi il avait débroussaillé les vilaines herbes folles derrière la maison, vous savez, celles qui rentre dans les oreilles ...

    Je suis revenue, sans ma balle, mais en criant comme un beau diable, la tête de travers.

    Ma Minette m'a prise sur les genoux et a essayé de voir, mais dès quelle approchait les mains , je hurlais de plus belle.

    Bon ! D'accord ! Je suis très très douillette. Le simple fait de voir le coupe-griffe, je hurle déjà. Alors là ! Imaginez, j'ai ameuté le quartier, la voisine (ma copine) est venue voir ce qu'il se passait. Même le chien du voisin 600m plus loin, aboyait à chacun de mes hurlements. 

    Papounet m'a regardée et a trouvé mon grain de beauté, _C'est là dit-il, elle s'est chopé une saloperie. Et il est parti chercher la loupe, la pince à épiler et ses lunettes de vue de près.

    Et vas-y qu'il me triture mon grain de beauté, à grands renforts de hurlements, (et ma voix est très perçante, Minette a enlevé ses aides auditives) espérant en faire sortir le corps étranger. Ma Minette avait beau dire qu'elle pensait que ce n'était qu'un grain de beauté et que le mal venait d'ailleurs, il s'obstinait. 

    Voyant que je secouais constamment la tête, et que je la tenais de travers, Ma Minette a pensé que j'avais quelque-chose dans mon oreille. Elle a mis un terme à mes hurlements et pris le téléphone, mais il était 21h, il fallait aller dans la clinique d'urgence à Toulouse (70km).

    J'ai passé une nuit entrecoupée par mes secouements de tête, espérant faire sortir ce que j'avais dans mon oreille. Ma minette dès son réveil a appelé mon docteur Véto, qui m'a prise en fin de matinée. J'ai sauté de la voiture est suis entrée toute seule comme une grande dans la salle d'attente. Quand est venu mon tour, Ma Minette m'a mise sur la table d'examen et après explications, et toujours à grands renforts de cris perçants, mon Docteur à regardé mon oreille. _C'est exact, elle a une herbe sauvage dans l'oreille

    Hélas pour moi, j'avais bien petit déjeuné, et il ne pouvait me soulager. C'est que sous anesthésie générale que l'on peut sortir l'herbe, c'est assez délicat, trop près du tympan et si je bouge, ça fait peut faire de gros dégâts. Donc, rendez-vous a été pris pour le lendemain à 8h45. Encore une nuit à gigoter ...

    Ce matin (donc hier), pas de petit-déjeuner. J'arrive chez mon docteur Véto, comme une grande, j'étais la première à passer. Ma Minette me prend dans les bras et le docteur me fait une piqûre dans la fesse, je lance un cri perçant. Ma Minette me berce et me calme gentiment. Et puis, pouf .... Elle m'a dit plus tard que c'est en pleurant qu'elle m'a déposée sur la table et que mon docteur l'a fichue à la porte, _Je vous appellerait dès que c'est fini ... Il m'a enlevé l'herbe, elle était très profonde, et au passage, il m'a enlevé mon grain de beauté.

    T'a qu'à le croire Ma Minette n'est pas partie, elle est restée dans le jardin, son tricot à la main, je crois qu'elle va se faire un autre chapeau ... La secrétaire est venue souvent la rassurer.

    À Midi, Ma Minette a eu le droit de me ramener chez nous. J'ai pas voulu sortir de la cage, j'étais terrorisée. Ma Minette m'a prise dans ses bras, je tremblais de tout mon corps et me cramponnais solidement à elle, personne n'aurait pu me décrocher. Durant les 20km qui nous séparaient de la maison, je n'ai pas cessé de la lécher, les bras, le cou, ... tout y est passé, elle est toute propre maintenant.

    Minette et Papounet ont grignoté un melon pas assez mûr (bien fait), mais on ne m'a rien donné, que de l'eau ... J'AI FAIM MOI !

    J'ai tourné en rond tout l'après-midi en lançant de timides gémissements, pour leur dire que J'AVAIS LA DALLE, mais rien n'y a fait. J 'ai vaguement cru comprendre, les explications de ma Minette, elle ne pouvait rien me donner encore. J'aurais juste, un petit repas léger, ce soir ... Oui, mais ! JE CRÈVE DE FAIM, MÔA !

    Enfin, pour me tranquilliser, elle s'est assise dans son fauteuil et pris son tricot, je me suis couchée à ses pieds.

    Attendez, c'est pas fini !

    Vers 19h, un très violent orage a éclaté, et j'ai très peur des orages. Aussi quand mon Papounet est allé ranger la voiture, j'en ai profité pour me carapater. C'est sous la grêle et trempée comme une soupe que Ma Minette m'a récupérée. Et vas-y qu'elle me frotte avec énergie avec ma serviette, j'adore ça et j'en redemande. Mais je suis quand même apeurée. Minette m'enferme avec elle dans la chambre, elle même avec une serviette. Je me calme et me couche à ses pieds, l'orage s'éloigne.

    L'orage a été violent et la tonnelle a bien failli s'envoler. Demain Papounet devra la réparer.

    BON ! Je m'arrête, Ma Minette va me préparer un petit en-cas...

    Je vous fais plein de léchouilles

    Pôvre de moâ !

    T'aurais vu le petit en-cas ! On se moque de moi ! 

    Un peu de blanc de poulet cru et une dizaine de croquettes qui se battent en duel ...

    Vivement demain, je vais m'en mettre plein la lampe ... Non, mais !

     

    Partager via Gmail

    16 commentaires
  • Merci,

    merci,

    À toutes celles qui ont pris des nouvelles de Maman

    Elle va un peu mieux, enfin ...

    Elle souffre toujours autant, mais elle reprend ses esprits, elle a une force en elle qui est extraordinaire.

    Toujours autant de difficultés pour effectuer la moindre tache ménagère, mais elle se promène gentiment dans son petit jardin, et c'est un gros plus pour son mental. Pour le ménage, elle a obtenu une aide ménagère.

    Elle s'occupe un peu plus de la paperasserie et fait chauffer son téléphone.

    Pour les repas, bien qu'elle qui n'aime pas ça, elle s'est rabattue sur les surgelés, c'est moins bon que ce qu'elle prépare d'ordinaire, mais il faut bien manger.

    Et puis, ma petite sœur, toute jeune retraitée, va descendre de paris, et va démêler les paperasseries qui sont encore en suspens, puisque ni maman ni son mari ne peuvent se déplacer. Je peux vous dire que ça va chauffer, elle connait les ficelles (ex:malakof-médéric) et n'a pas la langue dans sa poche. Du coup Maman a un élan de vigueur et voit demain sous un autre angle et moi je suis soulagée.

    Voilà ! Merci encore pour vos gentils messages de soutien, ça fait chaud au cœur.

    Je vous embrasse très fort

    Merci....

    Partager via Gmail

    11 commentaires
  • Je ne suis plus présente en ce moment, je ne vous oublie pas, mais ...

    Des soucis par dessus la tête et le moral dans les chaussettes ...

    On dit qu'un emmerdement n'arrive jamais seul, mais là, j'en peux plus.

    Marre, Marre,...

    Je vous avais parlé de mes problèmes avec les panneaux solaires, une vente forcée avec en plus des faux en écriture. Nous avons tout tenté pour résoudre le problème à l'amiable, mais nous faisons face à des bourriques qui ne veulent rien entendre. Seul un jugement, les fera changer d'avis, oui, oui, c'est ce qu'un intervenant nous a dit. Alors on y va ! Un avocat, dès le premier document que nous avons montré, nous a dit que rien qu'avec ça, on pouvait casser le contrat. Donc me voilà dans la paperasse jusqu'au cou, pour obtenir l'aide juridictionnelle. Je croise les doigts...

    Marre, Marre,...

    Une énorme fatigue que je ne comprends pas, des analyses par ci, un traitement par là, je suis en plein dedans là aussi, d'autant qu'on ne trouve pas la raison de cette grande fatigue. Je matin je me lève dans le coltar, je rame comme un zombi toute la journée et le soir je cours au lit, rebelote le lendemain. Mac Giver pète un câble.

    Marre, Marre,...

    Et puis, jolie cerise sur le gâteau, et pas des moindres, Ma petite Maman, 86 ans, a fait une chute dans un escalier, 15 marches sur la tête, elle aurait pu se tuer. Son ange gardien l'a attrapé par les cheveux (Merci Seb). Elle s'est, quand même, fracturé la première vertèbre cervicale, celle qui justement tient la tête. Minerve rigide, souffrances horribles, moral sous terre, et j'en passe. Je me bats à distance, (Maman se trouve près de Perpignan et moi près de Toulouse soit environ 275 km), depuis 10 jours avec les organismes sociaux, assistantes sociales, associations d'aides en tout genre, mon téléphone chauffe à blanc. Bon ! J'ai réussi à faire déplacer une association qui prend tout en charge, la paperasse et les aides, mais il faut quand même que je veille au grain, ma petite mère, bien qu'ayant toute sa tête, ne comprend pas bien et surtout écoute "les autres" qui comme vous le savez, "savent toujours tout". Il faut que je repasse derrière pour remettre les choses en place. Les aides financières, auprès de la caisse de retraite et l'APA, sont en cours, l'une est partie et l'autre suit. Et faire tout cela à distance, n'est pas simple, il faut faire bouger la bonne personne au bon moment et éviter que les "bonnes copines" mettent leur grain de sel. J'y arrive tant bien que mal. Ah ! Si je pouvais aller là-bas, mais entre mes examens de santé et les ennuis judiciaires, je ne peux pas bouger de Toulouse. Vivement début Juin, ma petite sœur, toute jeune retraitée, va pouvoir descendre. Elle va pouvoir appuyer sur le bon bouton et surtout éviter tous les "on dit". Je me suis bien débrouillée tout de même ...

    Marre, Marre,...

    Enfin voilà le pourquoi du comment !

    Pour éviter de me morfondre, j'avance sur des ouvrages, que je prends, je laisse, reprends ou passe à autre chose. Cependant, il est une chose sur laquelle j'avance bien, je m'évade vraiment, c'est la la femme africaine. Je l'ai presque terminée. C'est le seul ouvrage qui me prend et me tient.

    Aussi ne m'en veuillez pas si, après une journée que je pense remplie, même si apparemment je n'ai pas fait grand chose, ou si cela ne se voit pas, quand arrive le soir, je n'aspire qu'à une chose : MON LIT ! 

     

    Je vous embrasse très fort toutes.

    Portez-vous bien.

    Marre, Marre,...

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • La météo a été clémente pour le "grand barbecue annuel de ma fille".

    Le dernier samedi d'avril ou le premier samedi de mai, Elle rassemble famille et amis pour fêter l'anniversaire de l'inauguration de leur maison. Mais pas que, les anniversaires de son compagnon et le fils de celui-ci qu'Elle a élevé, qui sont de fin avril, et le sien début mai. 

    *

    D'habitude nous sommes très nombreux, j'ai eu vu 45 personnes, si ce n'est pas plus. Mais cette fois-ci, nous n'étions qu'une vingtaine, c'étais plus convivial.

    *

    Tous confondus, il y avait 4 générations, Moi "l’ancêtre", ma fille et ma belle-fille à ma droite, la maman de mon arrière-petite-fille derrière moi, quand à mon arrière petite fille, elle se trouve jute derrière sa grande sœur. Pour la prendre cette petite, il faut s'appeler "Lucky Luke", tu la vois ici, mais quand tu appuie sur le bouton, elle n'y est plus...:)).

    *

    Mon fils, ma belle-fille et moi, nous sommes expliqué et les choses se sont arrangées, j'ai pu dévorer de bisous la petite puce, fini les microbes de vieux qui leur avait été inculqué par la maternité, première fois que j'entendais cela, aberrant. Elle vient juste d'avoir 5 mois.

    *

    Là, les parents sont occupés ailleurs et je suis la gardienne de la petite qui vient de s'assoupir.

    *

    Pendant que ma grande, se bat avec une tarte au citron qui voulait s'échapper sur la table, la mousse était retombée et coulait comme du sirop, c'était trop drôle.

    *

    Nous nous sommes échappés, à minuit passé, j'étais transie de froid, et nous n'avions pas fait 10 kilomètres, que la pluie s'est abattue sur nous, certainement mettant fin à la petite fête. Quand j'ai appelé ma grande, une heure plus tard, pour dire que nous étions à destination, ils étaient déjà couchés. De notre coté nous n'avons pas demandé nos restes.

    Nous avons passé une excellente journée.

     

    Partager via Gmail

    3 commentaires