• Encore en retard pour notre rendez-vous...

    Il faisait si beau qu'un peu de soleil m'a fait du bien...

    Hellébores ou Roses de Noël,... 3

    Sans compter les petits arbre qui craquaient dans leurs pots et que nous avons mis en pleine terre.

    Le soir, autour d'un repas sous la tonnelle, nous prenions les derniers rayons de soleil.

    Hellébores ou Roses de Noël,... 2 

     

    Mais revenons au sujet...

    Il y avait quelque temps, tentée par Lesley Teare, je m’essayais à la broderie blackwork. Après le "brodons ensemble" organisé par Lesley, une superbe Anémone. J'ai enchaîné avec une jolie couronne d'anémones avec une mésange bleue, puis avec une couronne de scabieuses et une mésange à tête noire, et des Tournesols avec un Chardonneret. Merci Lesley c'est superbe.

    Je vous avais dit alors qu'en fait, j'avais eu les 4 saisons, donc voici la suite des  Roses de Noël. Sa boutique est un véritable trésor.

    Hellébores ou Roses de Noël,... 1

     

    J'en étais là, au dernier rendez-vous.

    Hellébores ou Roses de Noël,... 3

    La seconde Rose de noël avec des perles dans son cœur, et comme la première fois des fleurettes violettes.

     Hellébores ou Roses de Noël,... 1

     

    Cette fois-ci ...

    Hellébores ou Roses de Noël,... 3

    Toujours la Rose de noël perlée, mais les fleurettes sont en boutons et il y a un peu plus de verdure.

    Hellébores ou Roses de Noël,... 1

     

    Ce qui donne

    Hellébores ou Roses de Noël,... 3

     

    Hellébores ou Roses de Noël,... 1

     

     Hier encore, j'étais en "tee-shirt", mais aujourd'hui j'ai remis le poncho... Pffffff...

     

    Demain, Lundi 11 mai, "Dé-confinement", "ki disent"

    En Mai, fait ce qu'il te plait...

    Ben, Moi, je reste prudente, j'attends de voir venir. Trop peur de la seconde vague. Si la plupart d'entre nous restent prudents, il y a, malheureusement, des inconscients qui vont faire, du n'importe quoi, et se mettre en danger, sans se soucier des autres. Ils sont la minorité, certes, mais ce sont eux, qui vont nous faire subir une seconde vague.

    Certes, je parle en tant que retraitée, qui a la possibilité de poursuivre ce confinement. Mais je comprends très bien, qu'il faut retourner au turbin. On ne peux rester indéfiniment cloîtré, avec pour seule ressource, les indemnités maladie ou chômage, ainsi que les promesses de dédommagements gouvernementaux....

    Mais, Je vous avouerais que cela me fait très peur. Alors soyez très prudents, 

    Protégez-vous et prenez soin de vous

     

    Plein d'ondes positives et baisers pour vous les Filles et Phil.

    À dans 15 jours.

     

    Hellébores ou Roses de Noël,... 1

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • Non je n'ai pas oublié notre rendez-vous, mais...

    J'ai eu une commande importante,...

    Hellébores ou Roses de Noël,... 2

    Mon petit vrac, pas moins de 56...

    Pas étonnant que le soir, le dos cassé, j'avalais, vite fait, mon repas et allais me coucher avec le "tens" et un doliprane.

    Hellébores ou Roses de Noël,... 2

     

     

     

    Mais revenons au sujet...

    Il y avait quelque temps, tentée par Lesley Teare, je m’essayais à la broderie blackwork. Après le "brodons ensemble" organisé par Lesley, une superbe Anémone. J'ai enchaîné avec une jolie couronne d'anémones avec une mésange bleue, puis avec une couronne de scabieuses et une mésange à tête noire, et des Tournesols avec un Chardonneret. Merci Lesley c'est superbe.

    Je vous avais dit alors qu'en fait j'avais eu les 4 saisons, donc la quatrième couronne vient de naitre, il s'agit de Roses de Noël. Sa boutique est un véritable trésor.

    Hellébores ou Roses de Noël,... 1

     

    J'en étais là, au dernier rendez-vous.

    Hellébores ou Roses de Noël,... 2

    La première Rose de noël avec des perles dans son cœur, et des fleurettes violettes, apparemment, Lesley aime beaucoup le parme et le violet, on en retrouve fréquemment, et ce n'est pas pour me déplaire.

     Hellébores ou Roses de Noël,... 1

     

    Cette fois-ci ...

    Hellébores ou Roses de Noël,... 2

    Hellébores ou Roses de Noël,... 1

     

    Ce qui donne

    Hellébores ou Roses de Noël,... 2

     Après 6 semaines de confinement, Que devenez-vous ? 

    En principe, il va y avoir dé-confinement partiel à partir du 11 Mai. Je vous avouerais que cela me fait très peur. Il  va y avoir des débordements et alors...

     

    Restez très prudents les Filles et Phil.

    Prenez soin de vous.

     

    Hellébores ou Roses de Noël,... 1

    Partager via Gmail

    8 commentaires
  • Vous êtes à l’honneur aujourd'hui Messieurs

    Bonne fête à tous les "Sébastien"

    Mais savez vous qui était Sébastien, martyr romain ?

     

    Sébastien est un saint martyr romain ayant vécu, selon la tradition, au iiie siècle. Il est fêté le 20 janvier en Occident et le 18 décembre en Orient.

    Né à Narbonne, en Gaule (aujourd'hui dans le département de l'Aude), Sébastien est citoyen de Milan, en Italie. Militaire de carrière, il est pris d'affection par les empereurs Dioclétien et Maximien Hercule, qui le nomment centurion. Durant la persécution de Dioclétien, il est pourtant exécuté sur ordre des souverains pour avoir soutenu ses coreligionnaires dans leur foi et accompli plusieurs miracles. D'abord attaché à un poteau et transpercé de flèches, il est finalement tué à coups de verges après avoir miraculeusement guéri la première fois.

    Patron des archers, des fantassins et des policiers mais aussi troisième patron de Rome (avec Pierre et Paul), saint Sébastien est surtout invoqué pour lutter contre la peste et les épidémies en général. Souvent représenté dans les arts, il est devenu un symbole homoérotique à la Renaissance avant d'être considéré comme une icône homosexuelle à partir du xixe siècle.

    Bonne fête à tous les "Sébastien"

    Mais, Qui sont les "Sébastien" ?

    Voilà des hommes à forte sensibilité, intuitifs, fins et particulièrement émotifs, car fortement marqués par le nombre 2. Toutefois, ils parviennent assez bien à dominer cette émotivité au point d'apparaître calmes et réservés. Néanmoins, il existe en eux une certaine dualité entre sociabilité, extraversion et altruisme (plus accentuée s'ils sont nés un 3, 12, 21, 30, ou en mars ou en décembre, ou s'ils possèdent un chemin de vie 3), et introversion et égocentrisme (particulièrement s'ils sont nés un 4, 7,13,16,22,25,31 ou en avril ou en juillet, ou s'ils possèdent un chemin de vie 4 ou 7). En effet, d'un côté, ils ont besoin des autres tant pour se sentir exister que par les échanges affectifs et l'émulation qui leur sont nécessaires et comblent en partie une certaine tendance narcissique. Mais, en contrepartie, ils ont également besoin de se retrouver seuls pour se ressourcer et préserver leur intimité. Au plan social, ils sont désireux d'impressionner et, s'ils ne peuvent prétendre à la première place, ils compenseront en s'affichant comme excentriques ou exubérants, le sens de l'humour n'étant pas le moindre de leurs talents (surtout s'ils sont nés un 11, en février ou en novembre). Les Sébastien sont un curieux mélange d'indépendance (d'esprit notamment, où ils se révèlent plutôt libres penseurs) et de dépendance, essentiellement dans le domaine sentimental et affectif, où leur environnement contribue en grande partie à leur épanouissement. Enfants, c'est souvent la tendance à l'introversion qui l'emporte. Ils se montrent timides et vulnérables, demandent attention, encouragements et réconfort. Si le milieu familial est propice, leur côté original et novateur s'affirmera pleinement. Leur mémoire étonnante est un atout pour leur scolarité, mais ils devront être motivés... Alors qu'ils sont plutôt tolérants et diplomates, la passion peut les conduire, sans crier gare, sur les routes du fanatisme. Les Sébastien se montreront d'un caractère susceptible, rancunier et d'un tempérament nerveux, mais ils feront preuve, en revanche, d'un sens aigu de l'amitié et bénéficieront d'un important soutien amical.

    Bonne fête à tous les "Sébastien"

    BONNE FÊTE SÉBASTIEN

     

    Bonne fête à tous les "Sébastien"

    Partager via Gmail

    5 commentaires
  • Cette vidéo m'a émue

    D'autant que c'est un chanteur que j'aime énormément

    Je n'ai rien d'autre à dire.

    Une belle demande pour "Le grand voyage"

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Article Programmé

    Petite pause

     

    KÉZAKO ?

    Faites des propositions,

    Laissez courir votre imagination.

    Moi ! J'y ai vu un beau coucher de soleil au bord de l'eau !

    QUÉ.SA.CO ? La solution !

     

     

    LA SOLUTION

    QUÉ.SA.CO ? La solution !

    Petite flambée du 12 juin, vous le croyez ?

    On en a profité pour faire brûler les poches des infirmières

    QUÉSACO ?

     

    Demain je vous retrouve avec les photos de notre sortie yessarcastic

    À bientôt

     

    QUÉ.SA.CO ? La solution !

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  •   Ce jeudi 8 mars :le thème était : harmonie

     

     

    L'inspiration est restée au bout de la plume, je vous propose, hors sujet, un poème que ma Grand-Mère avait écrit à son mari, en cette période sombre, juste avant la déclaration de la seconde guerre mondiale

     

    Livre relié GRAMY

     


    À Fernand


    Si je meurs avant toi, ouvre parfois ce livre

    À cette page émue ou je mets un baiser,

    Tu verras dans ces vers mon amour te survivre,

    Et mon âme vers toi reviendra se poser.

    Enlacer d’autres bras, griser d’autres ivresses,

    Tourne vers le passé tes regards francs et clairs,

    Souviens-toi de l’heure ou pleine de tendresse,

    Tes prunelles dans l’ombre ont lancé des éclairs.

    Ne jette pas au vent ces fleurs que j’ai cueillies,

    Ni ces feuilles aimées et tant de fois relues,

    Mais prends les parfois en tes mains recueillies.

    Et tes yeux se plaisent ou les miens se sont plus

    Et si l’ennui te vient … ouvre parfois ce livre,

    À cette page émue ou je mets un baiser,

    Tu verras dans ces vers ton amour me survivre,

    Et mon âme vers toi reviendra se bercer.

    Saint Denis 1938             H.C.Gentes

    Copyright ©  1938 - H.C.Gentès - "Chez Nous" - Tous droits réservés

    Partager via Gmail

    15 commentaires
  •  C'est avec une grande émotion que j'ai retrouvé ce poème dans le livre de ma grand-mère.

    J'ai vécu dans cette maison de 1955 à 1956, avec Maman, auprès de mes grands parents chéris, court passage en France avant de retourner au Cameroun

    Cette charmante maison, proche du Fort de l'Est dans la Seine-Saint-Denis, a hélas été rasée, pour faire place aux autoroutes et rocades qui cernent et partent de Paris. Ils y avait alors, proche de la maison, le grand Fort de l'Est, fortification militaire et de grandes manufactures (de quoi, je ne m'en rappelle plus, j'étais trop petite)

    Quels beaux souvenirs avec mes cousins et cousines, mes oncles et tantes

     

    Livre relié GRAMY

     

    La maison de mon père

     

    Voici comment on a bâti la maison de mon père

    Lorsque nous fumes établis, on y acquit la terre

    À la place où poussaient des choux

    On creusa d'abord de grands trous

     

    Quand les grands trous furent profonds

    On apporta des pierres

    De la chaux vives et des moellons

    À charrettes entières

    Puis les maçons s'en sont venus

    Poudrés de blanc, de blanc vêtus

     

    Si le maçon est un adroit

    Sa tâche est incomplète

    Il fit notre maison sans toit

    Car il manquait la tête

    Les charpentiers heureusement

    Arrivèrent à ce moment

     

    Puis à leurs tour vinrent se placer

    Les portes et les fenêtres

    Grâce aux bons soins des menuisiers

    Les avaient tenues prêtes

    Le peintre tout plein de talent

    S'en vint finir le dedans

     

    Il mit des fleurs un peu partout

    Des roses et des violettes

    Des dahlias peint avec bon goût

    Qu'aux balcons il fit naître

    De son coté mon père aussi

    Nous fit un jardin tout fleuri

     

    C'est sur le sol de Saint-Denis

    Notre petit coin de terre

    Et c'est là que l'on a bâti

    La maison de mon père

    Puissent longtemps des jours heureux

    Venir combler nos plus doux voeux

     

    Saint-Denis, 23 mai 1931               H.C. GENTÈS


    ©1931 "Chez Nous" par Henriette-Caroline GENTÈS -  Tous droits réservés

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • " CHEZ NOUS "Livre relié GRAMY
    À mon cher mari

     

     

    On t'a déjà chanré en un très doux poème

    Coin de ma Normandie, coin si cher à mon coeur

    C'est là que bien souventparmi tous ceux que j'aime

    Je viens me retremper dans ta calme douceur

     

    Berceau fleuri, berceau, temoin de mon enfance

    Ô ma chère maison qui vit naître et mourir

    Que ne puis-je revenir à mon adolescence

    Et rester près de toi, sans jamais en partir

     

    Pommiers, plantés jadis par les mains de mon père

    Beaux poiriers centenaires aux fruits savoureux,

    Basse cour qui rappelle celle qu'avait ma mère,

    Vous êtes tout pour moi et me rendez heureux

     

    Quand le printemps s'éveille, dès que reviens avril

    Quand le vent de nos arbres, secoue la floraison

    J'aime tes tons changeants, ô verger si docile

    Qui, au rythme du temps prépare la fenaison

     

    Juillet qui voit fleurir tes hautes marguerites,

    Coquelicots, bleuets et myosotis tardifs,

    Septembre, qui nous dispense champignons et morilles

    Et toute la saison des fleurs sur tes massifs

     

    J’aime aussi, en limite la lignée des hauts arbres 

    Qui frémissent si fort, lorsque souffle le vent 

    La toute petite mare qui ressemble à un marbre 

    Lorsque l’hiver a mis sur elle son manteau blanc.

     

     J’ai voulu t’apporter mes roses de fiançailles 

    Des lilas, qui pour moi, sont de chers souvenirs 

    Afin que dans ton sein vigoureux ne défaillent 

    Ces boutures, que jamais ne voudrais voir mourir. 

     

    Lorsque je reviendrais finir mes années 

    Dans ce calme "chez nous" fait de paix et d’espoir 

    Quand du sol, je verrais la brume tamisée

    Monter tout doucement dans la douceur du soir.

     

    Je voudrais que mes fils au cercle de famille

    Enseignent à leurs garçons l’amour de ma maison.

    Je voudrais que mes filles apprennent à leurs filles

    De conserver intact ce que je leur fais don.

     

    H.C.Gentes                                       22 octobre 1943

     

    Copyright ©  1943 - GENTES Henriette-Caroline - "Chez Nous" - Tous droits réservés

    Partager via Gmail

    18 commentaires