• "Notre escapade", le retour

    Fin JUIN, nous avons été invités pour témoigner de notre "Grand Voyage" auprès de l'agence Parisienne d'"Évanéos". C'est notre guide qui a organisé notre court séjour.

    Après une soirée si enrichissante, une veillée plus que tardive, et une nuit bien trop courte...

    Nous prenons congé et partons ce 30 juin vers 10 heures du matin. Idéal pour éviter le flot des parisiens qui vont au travail...

    Je branche le "GPS", la voix féminine me guide, MAIS ... Même si je suis au volant, je n'ai pas le choix du trajet, Pat, qui a horreur des GPS, en décide autrement, "_ non à gauche c'est plus court... ", "_ à droite c'est ce panneau qu'il faut suivre...", "_ ah, non, c'était par là, fais demi tour..."... Et j'en passe, c'est horripilant, les éclats de voix fusent, mais je tiens bon. Pour avoir la paix, je décide de suivre aveuglément Pat, malgré les avertissements du GPS qui me dit de faire demi-tour avec prudence ... Midi arrive vite et nous ne sommes toujours pas sur la "francilienne", les bouchons sont récurrents, mais je tiens toujours bon. L'heure avance, nous sommes enfin sortis des bouchons, mais nous ne sommes pas sur l'autoroute de bordeaux, mais ... celle de "BRUXELLES".

    Là j'explose, et lui intime l'ordre de fermer son clapet, il est presque 14h ...

    Après bien des tours, détours, et tours de c..., je suis sur la "francilienne" et je prends l'embranchement de bordeaux... Épuisée moralement et physiquement, je nous arrête dans la première aire de repos, ou nous prenons un en-cas et un bon gros café.

    Il est 15 heures 30, quand nous reprenons la route ... Cette fois ci le trajet est tracé, Pat prend le volant, moi mon tricot. Il pleut des cordes, et Pat file... Je lui signale qu'il roule trop vite, "_Oh ! ça va ..."... Après tout, il sait ce qu'il fait ...

    Les km défilent et mes mailles aussi, tout à coup je crie, Pat à manqué de peu le Q d'un fourgon. Il est surprit et me donne une excuse bidon, mais bon je le crois, je fais confiance. Je propose de reprendre le volant "_non,non, ça va" ... Je lui redis de baisser sa vitesse, la pluie redouble, "_grrrr". Je reprends mon tricot ...

    Mais les mailles deviennent de plus en plus lourdes et je m'endors.

    Un grand BOUM me réveille, je réalise alors que Pat, lui aussi, s'est peut-être endormi. Nous avons embrassé la barrière de sécurité centrale. Toujours à grande vitesse, et malgré mes coups de gueule, Pat va plus loin se ranger sur la bande d’arrêt d’urgence. Il sort du véhicule, il n'est pas blanc comme un linge, mais gris... Il est choqué ... Il me raconte qu'il a été gêné par une voiture qui l'a doublé par la droite pour passer devant nous... Bon ! ...

    Il est 17h30 et nous avons encore 550 km à faire ...

    Je reprends le volant et m’arrête sur la première aire de stationnement, je prends un double expresso et tremblante, je me pose. C'est alors que je réalise, que si, pour une raison quelconque, notre voiture s'était mise en travers, nous étions bon pour un formidable carambolage, comme on en voit tant à la télévision. Il y a pas mal de véhicules qui nous ont dépassés à grande vitesse, personne ne s'est arrêté ...

    Je ferais 3 autres haltes pause café (double expresso) et nous ramènerais gentiment à la maison, en ne dépassant pas le 100, même moins quand la pluie tombait. Nous sommes chez nous, il est un peu plus de minuit. Je suis alerte (le café), mais moulue et mon pied a doublé de volume. On déchargera la voiture demain...

    Après une bonne nuit de sommeil et la grasse matinée, on décharge, et là ...

    Vous croyez aux "Anges-Gardiens" ? Et bien moi, oui ! On s'en sort plus que bien, rien que de la tôle froissée, sur une autoroute et à grande vitesse, c'est presque incroyable ...

     

    "Notre escapade", le retour

    "Notre escapade", le retour

    L'expert est passé, on change l'aile avant, la portière conducteur, la jante avant, on restaure la portière passager, l'aile arrière reste en suspens, si la restauration est impossible on change ... Passage obligé au parallélisme, quand ça touche une roue, c'est obligatoire ... Plus de peur que de mal ... Nous n'avons que frotté sur la glissière de sécurité, pas de chocs importants, mais l'empreintes de la barrière est bien marquée, c'est enfoncé...

    Bon l'assurance prends en charge les réparations, ouf, soulagement...

    Pas mal , notre virée à Paris, j'en tremble encore ...

     

    "Notre escapade", le retour

     

    « Notre Grande Aventure au CAMEROUN 32Bizarre, bizarre ... »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    8
    Mardi 18 Juillet à 20:27

    Ouf !!!

    Une virée qui se termine sans trop de dommages... heureusement.

    Grrr la pluie !

    Bisous et douce soirée.

      • Mercredi 19 Juillet à 19:37

        Oufffff !!!

        J'en garde une belle trouille, mais mon ange gardien était là...

        Je t'embrasse

    7
    Mardi 18 Juillet à 15:26
    LADY MARIANNE

    par temps de pluie on doit baisser la vitesse !
    personne ne s’arrête, ça ne m'étonne pas-
    ouf de retour sains et saufs pour vous !!
    bon aprem ! bise-s

      • Mercredi 19 Juillet à 19:28

        Il est très vigilant sur mes moindres écarts de conduite, mais quand je lui signale les siens, il se fâche. Pour éviter les frictions je me tais, mais ce n'est pas toujours bon... La preuve...

        Je t'embrasse

    6
    Mardi 18 Juillet à 12:51
    C'était un long trajet avec des hauts et des bas
    Parfois les hommes sont têtus
    On leur pardonne
    Bon mardi
    Gros bisous créoles
      • Mercredi 19 Juillet à 19:24

        Oh que oui qu'il est têtu, mais il a quand même un grand cœur, c'est le principal.

        J'ai toujours autant de plaisir de te retrouver, même si en allant chez toi je ne puis laisser de commentaires. C'est intéressant cette cartographie de la Martinique au fil du temps, j'ai apprécié. Merci pour cette page d'histoire.

        J'ai réalisé mon grand rêve en novembre 2016, je suis retournée dans mon pays natal, le Cameroun, que de merveilles, j'y ai vu. J'ai envie d'y retourner, 8 jours c'était trop court... J'en ai fait un album/reportage. Si tu veux le suivre c'est ICI, ensuite, tu suis les liens en bas de page. Bonne lecture.

        Je te fais de Gwo bo ma douce

    5
    Josiane
    Mardi 18 Juillet à 10:30

    Et un grand OUF !!!!!!

    Bizes

      • Mercredi 19 Juillet à 19:03

        Comme tu le dis, mon ange gardien nous a évité le pire

        Je t'embrasse



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :