• Villages d'enfance, Hiver 1

    Vous avez vu mes 3 premiers volets des 4 saisons de mon défi, mené de main de maître par Mémé Christiane, sur canalblog, le blog commun de défis que les participantes se lancent tout au long d'une année, et plus même. Il s'agit, pour moi, des Villages de Sara Guermani.

    Le 26 juin, Je terminais le tableau d'Automne

    Village d'enfance, Hiver 1Village d'enfance, Hiver 1Village d'enfance, Hiver 1

    Village d'enfance, Hiver 1

     

    Aujourd'hui, malgré un départ un peu laborieux, je peux enfin vous montrer la première page d'hiver. 

    Village d'enfance, Hiver 1

    Le plus difficile a été de faire contraster le blanc de la neige, avec une toile Aïda écrue. Pour cela j'ai utilisé du satin, DMC5200 en 2 fils, cela fait un peu de volume par rapport au mouliné traditionnel. Que j'ai surligné avec 1 fil Pearlescent DMC E3747.(la photo ne sont pas extra, je n'ai pas eu assez de lumière pour faire briller le satin et le pearlescent) Croyez moi sur parole quand je vous dit que ça brille, j'espère vous faire de meilleures photos à l'avenir.

    Petite astuce

    Le satin a tendance à effilocher, et la fin de l'aiguillée est vilaine, surtout si au départ elle a été trop longue. En 2 fils c'est pire, ça boucle, ça bourre, une horreur. Je vous donne une petite astuce que j'ai découverte par hasard, en utilisant les restes du cœur au fleurs des champs et améliorée. Prenez une aiguillée très longue (le double de ce que vous avez l’habitude d'utiliser), torsadez la entre vos doigts, moi j'attache une extrémité et je fais rouler sur ma cuisse. Puis pliez la en 2 et guidez la torsion qui s'exécute. Vous avez une aiguillée qui a, 2 bouts d'un coté et 1 boucle de l'autre. Quand vous commencez les premiers points, cachez les 2 bouts sur l'envers de votre ouvrage, et brodez en toute tranquillité, le fil ne s’effilochera plus, ne bouclera plus, ne bourrera plus et glissera harmonieusement jusqu'à la fin. Pensez à re-torsader de temps à autre, mais ça vous devez en avoir l’habitude, en brodant l'aiguillée à tendance à faire des torsades. voilà ! Ainsi, le satin c'est facile.

    Village d'enfance, Hiver 1

     

    LA NEIGE 

    Village d'enfance, Hiver 1

     

     

     L'hiver 1956 fut un hiver marqué par des records de températures froides dans l'hémisphère Nord (et encadré par deux hivers également marqué par des records de froid dans l'hémisphère Sud), mais particulièrement rigoureux en Europe occidentale. Il est caractérisé par des chutes de neige importantes et des records de froid dans de nombreuses régions, notamment en France métropolitaine. 

     

    Village d'enfance, Hiver 1 

    L'arrivée du froid

    Le 21 janvier 1956, un très puissant anticyclone s'était installé au sud du Groenland, et un autre était présent en Sibérie ; au même moment, une dépression prononcée était présente en Norvège, et une autre plus faible sur la Méditerranée orientale. Il en résulta un important apport d'air arctique sur l'Europe, d'abord du Nord et de l'Est, puis de plus en plus vers le sud et l'ouest.

    mttp://dupresentaupasse.eklablog.fr/le-mont-saint-michel-sous-la-neige-a79968723

     

     

    Village d'enfance, Hiver 1

    En France

    Dès le 2 février, toute la France subit la vague de froid : il faisait -20 °C à Paris et la Seine fut entièrement gelée. Au sud, les températures furent moins basses, toutefois d'importantes chutes de neige se produisirent.

    Le 4 février, des précipitations accumulèrent entre 60 et 120 centimètres de neige en Normandie,

    Ce mois de février fut en France le mois le plus froid du xxe siècle.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Vague_de_froid_de_l%27hiver_1956_en_Europe_et_au_Maghreb

     

     

    Village d'enfance, Hiver 1

     

     

    Imaginez, alors, une petite puce de 6 ans à peine, qui découvrait l'hiver, et pour la toute première fois de la neige. Elle qui depuis sa naissance, n'avait connu que le climat équatorial de son Afrique natale. J'ai dans mes cartons au garde meuble, des photos de cet hiver là, et je peux vous dire que je n'ai pas aimé, mais alors, pas du tout ...

    http://bullies.b.u.pic.centerblog.net/b66e81d8.gifm

     

     

    Village d'enfance, Hiver 1

    « Un petit point d'eau ....Il y a chasseurs et chasseurs »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    12
    Mercredi 29 Juillet 2015 à 23:42
    Bravo pour ce très joli début. Ce tableau va compléter un magnifique ensemble. Bonne suite!
    11
    Dimanche 26 Juillet 2015 à 11:07

    56 à Paris... l'un de mes souvenirs.

    Nous avions, ma petite soeur et moi, chacune une combinaison en velours, la mienne était verte. je crois bien que c'est la première fois que nous étions autorisées à être en pantalon. :)

    Merci pour tes souvenirs partagés, Tit'Anik. Passe une douce journée. Bisous.

    10
    Samedi 25 Juillet 2015 à 18:16

    Oui, c'est l'été qu'il est plaisant de se souvenir de la neige.

    9
    Vendredi 24 Juillet 2015 à 21:51

    des photos bien rafraichissantes !!!!!

    jolies xxx

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    8
    Vendredi 24 Juillet 2015 à 17:55

    que c'est joli et cela nous donne un peu de fraîcheur

    7
    Meme Christiane
    Vendredi 24 Juillet 2015 à 16:57

    coucou Anivk, j'espère que cette broderie hivernale t'apporte un peu de fraîcheur, je n'en peux plus ! Oui, 1956, j'te dis pas la galère pour aller à l'école à travers les congères. Exceptionnellement, comme notre ferme était loin du village, j'avais le droit de rester au chaud en classe à midi avec un peu de soupe dans un bidon posé sur le poële ... On revient de loin ! C'est pour çà qu'on est des dures ! Bisou

    6
    Vendredi 24 Juillet 2015 à 15:31

    Mes parents qui arrivaient d'Algérie non pas du tout aimé, en plus ils ont passé ce premier hiver sur le sol de la France en Moselle.

    très jolie ces débuts pour cette magnifique broderie.

    Bisous

    5
    Vendredi 24 Juillet 2015 à 14:45
    douceur11

    Merci de nous apporter une touche de fraîcheur dans cet été rudement chaud.


    Comme quoi nous ne sommes jamais d'accord avec la météo.


    Avec ta rapidité habituelle, le super ouvrage de 2015 sera mémorable et tiendra chaud.


    Bises


     

    4
    Vendredi 24 Juillet 2015 à 13:44
    LADY MARIANNE

    février 56 je me pointais à la maternité un 3 février -
    tout était pété les tuyaux d'eau à cause du gel- etc !!
    je suis frileuse c'est peut-être pour ça !!
    en tout cas bravo pour ton tableau hiver ! superbe aussi !!
    bientôt la fin !!
    bisous et bon courage-

    3
    Mohican
    Vendredi 24 Juillet 2015 à 13:10

    Comme tu devais maudire la neige et le froid!!!

    Je ne me souviens pas,mais je n'ai pas de souvenirs d'avoir eu froid quand j'étais petite, la chance d'avoir une maman frileuse, mais je n'ai jamais quitté le nord de la France dans ces périodes là.

     

    2
    Sissi 94
    Vendredi 24 Juillet 2015 à 11:56

    C'est un hiver bien meilleur que tu nous proposes.

    Bonne broderie.

    Sylvie

    1
    Vendredi 24 Juillet 2015 à 11:34

    Je me souviens parfaitement bien de cet hiver là ! À cette époque j'avais la tête emmaillotée car les otites doubles étaient là !Je me souviens papa allait travailler en vélo et le matin en ouvrant la porte du couloir, plus de papa, ni de vélo, tous sous la neige !!!! La voisine est tombée et a perdu son pain, il a fallu qu'elle reparte en chercher un autre !

    Mais gentil docteur a dit que je pouvais aller jouer dans la neige en étant bien couverte ! Depuis je n'ai jamais aimé la neige , sauf en image.

    bisous



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :