• Papa, Papy, Papounet

    Hier, c'était l'anniversaire de PAPA, il aurait eu 84 ans, Mais voilà il a tiré sa réverence bien trop tôt, il s'est envolé pour un ailleurs.

    ,Pape.jpg

     

    Papa, Papy, Papounet

     

    Maman ! Sur elle on a beaucoup écrit

    Tous les hommes en on fait un récits

    Ce n'est pas toujours le premier mot dit

    Par le tout jeune enfant qui balbutie

     

    Pa pa ! Pa pa ! Pa pa ! Annone le bébé

    Écoutant bien souvent sa propre voix.

    Et le plus sévère des pères, ainsi hélé,

    Fond de tendresse, le cœur en émoi.

     

    Regardez le mâle, tout à coup changer,

    Il est chamboulé, en donnant une tété,

    C'est un gamin quand il joue au ballon,

    Il est complice pour demander un pardon.

     

    Maman ! C'est le câlin, la tendresse

    La chaleur, l'attendrissante faiblesse.

    Papa ! Ça claque comme un tambour,

    L'homme vers qui ont cherche secours.

     

    Papa ! la force tranquille en éveil,

    C'est la sécurité, l'énergie, la virilité.

    Vers lui on se tourne pour un conseil,

    Une confidence, un aveu renfermé.

     

    Si les garçons vont plus, vers Maman,

    Les filles c'est bien connu, c'est Papa,

    Qui a la préférence. C'est amusant,

    Tous ces petits secrets qu'on ne dit pas.

     

    Et si des âmes biens pensantes,

    Vous demandent tout bonnement :

    Qui préfères-tu, Papa ou Maman ?

    Répondez-leur : La question est choquante.

     

    21 mai 2004                               A.T.B.


     Copyright ©  2004 - Tonanti-Bacci - "Chimères" - Tous droits réservés

     

    « FRAUDE TÉLÉPHONIQUEBURUNDANGA : drogue qui peut vous être donnée, à votre insu »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    26
    Mardi 14 Septembre 2010 à 20:32
    Tit'Anik

    Eh oui, et le mien était merveilleux

    Bisous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    25
    Mardi 14 Septembre 2010 à 19:25
    harmonie37

    Voici des vers que je n'aurai pu écrire, tu as raison, il leur manques bien un peu de reconnaissance.

    Gros bisous 

    24
    Lundi 13 Septembre 2010 à 12:31
    Tit'Anik

    Il le mérite, c'était un homme merveilleuxet je dois avouer que mon petit coeur d'ado en était amoureuse ...

    Bisous

    23
    Lundi 13 Septembre 2010 à 11:16
    rouergat

    Bonjour Tit'Anik

    Beau poème en hommage à ton papa

    Amicalement

    22
    Dimanche 12 Septembre 2010 à 22:14
    Tit'Anik

    Je l'aimais énormément, malgré les aléas de la vie, il a su faire de moi, avec beaucoup de patience, la femme que je suis aujourd'hui

    Bisous

    21
    Dimanche 12 Septembre 2010 à 19:51

    Joli poème en hommage à ton papa qui était charmant. J'ai toujours été plus proche de ma mère avec qui je parlais beaucoup, et elle me manque. Bisous

    20
    Dimanche 12 Septembre 2010 à 12:10
    Tit'Anik

    Excellent dimanche à toi

    Bisous

    19
    Dimanche 12 Septembre 2010 à 12:09
    Tit'Anik

    Je le crois, mes chers disparus l'on dit au moment de partir, c'est troublant

    Bisous

    18
    Dimanche 12 Septembre 2010 à 12:08
    Tit'Anik

    Merci, c'est gentil, je suis touchée.

    Il est des personnes qui ont marqués ma vie, en bien, elles m'ont choyées, mon amour pour elles est éternel, en mal, il m'a boufouée, mon ignorance est ma plus belle arme.

    Bisous

    17
    Dimanche 12 Septembre 2010 à 12:00
    Tit'Anik

    On aimerait bien, les avoir près de nous et partir avec eux, pour le grand voyage. Mais bon, la logique de la nature, en décide autrement ...

    Bisous

    16
    Dimanche 12 Septembre 2010 à 11:58
    Tit'Anik

    C'est joliment dit, j'avoue que moi aussi. Du coup, il boude un peu et reste dans ses couettes

    Bisous

    15
    Dimanche 12 Septembre 2010 à 11:56
    Tit'Anik

    Je l'aimais d'autant plus, que non seulement il m'a adoptée, mais en plus il a su insufler en moi des valeurs essentielles, et je lui suis très reconnaissante d'avoir façonné la femme que je suis aujourd'hui.

    Bisous

    14
    Dimanche 12 Septembre 2010 à 11:32

    Bonjour tit'anik,

    bon dimanche béné

    13
    Dimanche 12 Septembre 2010 à 10:46
    fanorise

    beau texte pour le papa . Le mien est parti il y a un an juste avant son 87 ème anniversaire . Il savait que je venais alors doucement, il s'en est allé . Et en montant dans sa chambre il a dit : ça y est c'est la fin parait-il . Alors je crois que l'on sait quand c'est le moment, finalement .

    amitiés à toi

    Fanorise

    12
    Dimanche 12 Septembre 2010 à 10:26
    emma

    j'aime bien ta fidéltité aux souvenirs, et la douceur de tes mots. Emma

    11
    Dimanche 12 Septembre 2010 à 09:20

    je comprends car mon papa nous a hélas quitté trop tôt.

     

    je te fais de grosses bises

     

    10
    Dimanche 12 Septembre 2010 à 08:52
    Primavera

    Bonjour Annick,

    Très bel hommage, ce poème est sublime, c'est combien vrai que les filles se tournent plus facilement vers le père, les garçons vers la mère, je le constate encore aujourd'hui par le comportement de mes petits-enfants.

    Très belle journée

    Bisous

    Prima

    9
    Dimanche 12 Septembre 2010 à 04:55

    Un bel hommage à ton Papa

    Doux dimanche

    Almaya

    8
    Samedi 11 Septembre 2010 à 23:28
    Tit'Anik

    Oui ! Elle est précieuse, même si elle n'est pas toujours marrante ...

    Bisous

    7
    Samedi 11 Septembre 2010 à 23:26
    Tit'Anik

    Eh bien oui, mais il y a des gens qui le demandent ...

    Bisous

    6
    Samedi 11 Septembre 2010 à 23:22
    Tit'Anik

    Merci, hier soir le ciel était illuminé d'étoiles, il était parsemmé d'une multitude de petits points lumineux, une vrai merveille.

    J'aime à dire, quand je vois un ciel ainsi, que se sont nos chers disparus, qui rassemblés pour faire la fête, ont allumés toutes les bougies sur les tables ...

    Bisous

    5
    Samedi 11 Septembre 2010 à 23:18
    Tit'Anik

    Le jour : Ce sont nos oiseaux qui nous adressent des messages en piallant dans l'air

    La nuit : ce sont des étoiles qui brillent dans le ciel

    Bisous

    4
    Ava
    Samedi 11 Septembre 2010 à 21:24
    Ava

    nostalgique ma belle ! c'est bien de penser à eux.. il faut profiter de chaque moment de la vie. bisous

    3
    Samedi 11 Septembre 2010 à 20:49
    mamazerty

    oui c'est une question indigne à poser à un enfant!

    bisou

    2
    Samedi 11 Septembre 2010 à 20:46
    reinette

    vrai , la question est choquante

    on ne peut et n'a pas à choisir.

    le mien aussi est parti tropn tôt

    une pensée pour nos pères qu'ils soient en vie ou trépassés.

    bonsoir

    1
    Samedi 11 Septembre 2010 à 18:26
    Josiane.

    Le mien aussi est parti bien trop tôt.... Et le 4 aurait être l'anniversaire de maman...

    Bisous.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :