• Notre Grande Aventure au CAMEROUN 21

    28 novembre – sixième jour de notre aventure (2/3)

     

    Les estomacs sont calés, nous reprenons la route.

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 21

    Nous reprenons la route il y a du chemin avant d'arriver à notre prochaine destination.À la sortie une cuisinière, nous propose d'emporter à manger pour ce soir, _Vous aurez juste à faire réchauffer nous dit-elle. Ce n'est pas faux, mais la réservation est faite à notre prochaine étape.

     

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 21

    Un livreur de bananes, on voit juste le casque dépasser …

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 21

    Arrivés à la voiture Pat prends une dernière photo et là, j'ai eu une belle frayeur. Un agent de sécurité est intervenu, nous signalant que les photos étaient interdites, réclamant une amende où il confisquait l'appareil. Paniquée je me tournais vers Robert, et lui demandait que faire. Lui était tranquille, mais l'agent continuait à vociférer, j'ai même cru que j'allais prendre un mauvais coup. Je me suis cachée derrière Robert, Pat légèrement à l'écart, tentait de montrer les photos prises. Voyant ma peur, Robert nous fait monter en voiture et tente de calmer l'agent. En montant à son tour il dit Étienne de démarrer, et me dit _Ne t'inquiète pas il est saoul. Je suis encore tremblante.

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 21

    Le paysage est un peu identique que les routes que nous avons suivies jusqu'à présent. Le ronron du véhicule a eu raison de notre guide. Oh ! Pardon ! Il réfléchit, me dit-il. Il est vrai que durant le trajet qui nous mène à Kribi, il n'y a rien de bien transcendant.

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 21

    Ah ! Tient ! Une antenne relais, je sais bien qu'ils sont quand même à la page, mais ça fait bizarre dans ce site.

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 21

     Des allumettes dans le brouillard ! Rire !

    En réalité se sont les gaz d'échappement d'un camion mal réglé. Ça fait bien tousser.

    Je ne sais si c'est un mauvais réglage ou un mauvais carburant ou encore un moteur fatigué, mais en règle générale tous les gros camions sont ainsi, il vaut mieux être devant que derrière, pouah !

     Notre Grande Aventure au CAMEROUN 21

     Nous ne ferons que traverser Édéa, vite, il va bientôt faire nuit et on a encore du chemin.

     

    À SUIVRE

     

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 21

    « Notre aventure au cameroun : Mes petits souvenirs/collectionsLe Chavocat : Mai »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    4
    Mardi 2 Mai à 09:18
    marie poupées

    Et bien ! tu garderas certains souvenirs un peu virulents mais ce voyage restera une belle expérience sans doute ! Merci pour tes partages .

    Bises et belle journée

      • Mardi 2 Mai à 16:53

        Une merveilleuse expérience que j'aimerais bien renouveler, quand aux petits aléas, ils sont déjà loin, le meilleur est bien ancré.

        Merci de ta visite

        Bises

    3
    Lundi 1er Mai à 10:12

    En Afrique, certains ont tendance à vouloir profiter des touristes... de façon très malhonnête. Heureusement que vous aviez un guide avec vous.

    Vous avez échappé au pire... sans appareil, plus de photos. :(

    Bises et douce journée.

      • Lundi 1er Mai à 17:02

        Tu le constateras dans l'avant dernier chapitre, quand j'ai fais mes dernières courses, les camelots ont été virulents et j'ai fondu en larmes, heureusement que notre guide et sa sœur sont intervenus, j'étais véritablement démontée...

        Je t'embrasse



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :