• Notre Grande Aventure au CAMEROUN 12

    26 Novembre - quatrième jour de notre aventure ( 2/5)

    (Nous avons ramené énormément de photos, je suis donc obligée de faire plusieurs articles pour le même chapitre)

     

    Le secteur des moines n'est, en principe pas ouvert au public, seuls les visiteurs logés sur place, peuvent assister aux offices religieux. Mais voilà, Robert a mis en avant que j'étais native du Cameroun, venu pour découvrir mon pays natal. Père germain nous a permis d'entrer.

    Regardez cette lourde porte travaillée, je veux la même à la maison.

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 12

    Le cœur, où est placé l'autel est légèrement décentré. Sur la photo de droite vous remarquerez une tache au sol, c'est une étoile.

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 12

    En se plaçant sur cette étoile, l'orateur n'a nul besoin de micro pour se faire entendre, le dôme en forme de parabole, rebondi le son dans toute la pièce.

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 12

    Non ! ce ne sont pas des haut-parleurs, mais des luminaires.

    Robert et moi sommes autorisés à toucher l'autel.

     

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 12

    Nous continuons la visite. En passant sur le coté, nous admirons les panneaux de bois

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 12

    et des vitraux simples mais colorés qui jettent la lumière dans l'édifice. Tout le pourtour de cette grande pièce est ainsi éclairée.

    Nous sortons par une autre porte à double battant, superbement travaillée, elle aussi.

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 12

    Les décors des portes avant et arrière possèdent un décor et un thème différent.

     

    Nous empruntons le couloir qui mène vers les logements des moines.

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 12

    Quand on observe la longueur de l'aile droite, censée représenter les bras de la croix, on imagine aisément la taille de la bâtisse.

     

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 12

     

    Nous traversons les bras où l'on voit certaines portes des chambres ou loges des moines,

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 12

    pour atterrir sur un cours centrale, qui est le cœur de la croix. Nous n'irons pas plus loin.

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 12

    Mais on devine au fond la suite de l'édifice.

     

    Le Père Supérieur Étienne nous a rejoints et avec père Germain, nous faisons une photo. Je suis très émue.

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 12

    Ils nous ont offert un sac de café, venant de leur récolte et du sirop de café, que l'on peut utiliser en boisson ou en pâtisserie et cuisine.

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 12

    Dernier cliché sous l'horloge, qui marque 10h43. Et rendons à cet endroit la sérénité, que l'on est venu troubler l'espace d'un instant mémorable.

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 12

     

    Nous sommes arrêtés par un troupeau de zébu, très indisciplinés.

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 12

    Robert m'a trouvé de la canne à sucre, miam, c'était mon second souhait. Souvenir d'enfant : derrière chez nous dans le quartier de Deïdo à Douala, il y avait un petit lopin de terre où poussait de la canne à sucre. Dès que je voyais les ouvriers travailler, je leur réclamais un morceau, après un merci, fièrement je repartais en suçant le précieux liquide. C'est très fibreux et l'on ne mange pas cette fibre, un peu comme l'on mâchonnerait un bâton de réglisse, on la mâchonne pour en extraire le jus très sucré, ça dégouline à souhait.

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 12

    Malheureusement, je ne trouverais pas de mangue, pas encore la saison, sniff.

    À SUIVRE ...

     

    Notre Grande Aventure au CAMEROUN 12

    « Nous avons eu de la neige ... ;)Mon livre de cuisine : la Pissaladière »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    2
    Lundi 27 Février à 10:13
    LADY MARIANNE

    c'est un site superbe-
    une belle visite guidée !! merci de partager-
    bisous et bonne semaine-

    1
    Lundi 27 Février à 09:31

    J'ai aussi de bons souvenirs de canne à sucre. :)

    Merci pour ce beau reportage, Annick.

    Bisous et douce journée.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :