• Mon livre de cuisine : la Pissaladière

    Je l'ai découvert chez Mamigoz, il y a longtemps, mais...

    Mon livre de cuisine

    Cette année, je m'y colle

    Des recettes de famille, d'autres glanées ça et là, certaines que je fais souvent, d'autre pour les occasions. En ce qui me concerne, ce sont souvent les recettes qui reviennent, ou sur la base de..., parce que je n'aime pas particulièrement faire la cuisine, mais il y a des choses qui m'ont accrochés qui qui ont fait des émules...

    Voici ma première recette, la "Pissaladière"

    Mon livre de cuisine

    J'ai légèrement modifiée la recette, de "Mamigoz", je la prépare comme ma grand-mère paternelle, mentonnaise(06) d'origine, épouse d'un niçois.

    Ne trouvant pas de pissala dans ma région, en effet, la banlieue Toulousaine est bien loin de Nice, sur les astuces de Miss Nini, je fais avec ce qu'on trouve un peu partout.

    *

    Il faut savoir :

    Pissala ou Pissalat (peis sala ou peis salat). Condiment plus ou moins pâteux artisanal et familial niçois et antibois fait d'une macération au sel d'alevins de sardines - la poutine - en présence d'aromates. A donné son nom à la pissaladière.mm

    Histoire. C'est tout un pend de vie de la tradition méditerranéenne qu'il faut raconter ici. Le pissalat est une ultra spécialité par obligation légale : la pêche à l'alevin de poisson qui le compose est un privilège dérogatoire accordé à quatre communes : Antibes, Cros-de-Cagnes, Nice et Menton.

    L'utilisation du « Pissalat » régresse : les traditions se perdent au profit de crème d'anchois voire, simplement, de filets d'anchois.

    Pissaladière traditionnelle (Pissaladiera) : Sur une pâte à pain, une compote d'oignons additionnée de Pissalat. Décor rayonné de filets d'anchois et olives noires cailletier de Nice.

    Histoire : C'est tout un pend de vie de la tradition méditerranéenne qu'il faut raconter ici, celle du Pissalat et de la pêche à la poutine au lamparo, la nuit, sur son pointu. Le Pissalat (ou pissala) à donné son nom à la Pissaladière traditionnelle qui est une ultra spécialité niçoise, quasiment par obligation légale : c'est une tarte salée, cuite au four, à base d'oignons, olives noires, huile d'olive et purée de poissons salés appelée « Pissalat » sur une pâte à pain à l'huile. Sa zone est quasi limitée à la zone de production du Pissalat soit Nice et Antibes car le Pissalat ne se trouve pas ailleurs. Elle se déguste en hors d'oeuvre chaud ou tiède. L'utilisation du « Pissalat » régresse, celle de la pâte à pain aussi : les traditions se perdent au profit de pâte brisée ou de pâte à pizza, de crème d'anchois voire, simplement, de filets d'anchois pour donner la Pissaladière contemporaine.

    A propos : Attention aux niçois, assez sourcilleux avec leur pissaladière. Certains auteurs sont surréalistes :

    • Il n'est pas question d'utiliser une pâte feuilletée !!!
    • Il n'y a pas de clous de girofle (même si le pissalat peut être aromatisé aux clous de girofle - secrets de fabrication) !!!
    • Il n'y a pas de concentré de tomates, pas du tout !!!
    • Il n'y a surtout pas de lardons !!!
    • Les filets d'anchois ne font pas la pissaladière, ils ne sont là que pour le décor

    Sources : si vous voulez en savoir plus,

    cliquez ICI (http://terroirs.denfrance.free.fr/p/produits_terroirs/paca/pissalat_pissala.html)

    et ICI (http://terroirs.denfrance.free.fr/p/recettes/pissaladiere_tradition.html)

    *

    Je vous ai fait saliver ?

    Moi oui !

    En brodant cette recette, je n'ai pas arrêté et ai acheté de quoi pour en faire une.

     

    Mon livre de cuisine

    « Notre Grande Aventure au CAMEROUN 12Le CHAPOTHICAIRE : MARS »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    6
    Mercredi 1er Mars à 22:14

    tu es bien courageuse car perso j'aime pas trop broder des lettres ! la tu as de quoi faire

    au final ça sera un bel ouvrage

    bonne soirée

    5
    Mardi 28 Février à 15:14
    LADY MARIANNE

    un beau projet tes recettes ainsi crées !
    Bravo ! bonne continuation ! bisous-

    4
    Mardi 28 Février à 11:01

    C'est un projet immense...

    J'admire. :)

      • Mardi 28 Février à 13:34

        oui, et non, je ne suis pas une grande cuisinière, j'ai même horreur de cela, c'est une corvée quotidienne. Cependant il y a quelques recettes auquels je suis attachée et que je fais souvent, dans l'année... sarcastic

        Je t'embrasse

    3
    Mardi 28 Février à 09:44

    un grand projet de broderie et j'aime cette première recette !!!!

    bisous

      • Mardi 28 Février à 13:31

        Régales-toi bien, elle est très bonne cette pissaladière

        Je t'embrasse



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :