• KEVIN : ma bouteille à la mer

    La toile est un tissage de millions d'êtres humains, avec une multitude de ramifications incalculables.

    On fouille, on cherche, parfois sans trop chercher, on se promène, on regarde, on visite, on discute avec les amis (es), on pleure, on rit, on gueule, on raconte ... Et parfois, on a de belles surprises, quelque-chose à laquelle on ne s'attendait pas, on a retrouvé quelqu'un, une personne que l'on avait perdu de vue. Parfois, on referme vite la page, on ne veux plus en entendre parler. Mais quelle joie, quand on découvre une personne que l'on serait heureux de retrouver, alors on prend ou reprend des contacts avec fébrilité, le cœur plein d’enthousiasme. Bien sûr l'on peut être déçu, mais on peut aussi lier ou relier des liens.

    Aujourd’hui, comme "Robinson Crusoé", je lance une bouteille à la mer, espérant tomber sur un être cher qui fête aujourd'hui ses 18 ans. Je ne l'ai jamais vu, je ne le connais même pas, je n'ai pas eu cette joie. Mais il est "Mon Petit-Fils". Oui, le fils de Sébastien. Celui-ci avant de nous quitter avait entamé les démarches pour avoir le droit de visite, mais ...

    KÉVIN : ma bouteille à la mer

    Je n'ai jamais cesser de penser à cet enfant, à présent il est majeur, c'est un jeune homme.

    J'avais écrit ce poème alors qu'il n'avait que 10 ans.

     

    KÉVIN

     

    {  Kevin, mon cher et tendre petit bonhomme,

    {  Enfant ballotté par la folie des hommes,

    {  Petit gamin de dix ans, à la vie douce-amère,

    {  Tu es pour nous, pour moi, un grand mystère.

     

    {  Le destin m'a donné cinq merveilleux enfants,

    {  Ton Papa, Sébastien, était mon fils aîné.

    {  Si le cours de ta jeune vie, vous a séparés,

    {  Ton Papa t'a toujours aimé tendrement.

     

    {  Le sort ne m'a pas permis de te connaître,

    {  Pourtant j'y aspire toujours de tout mon être.

    {  Ta maman n'a pas voulu, malgré sa promesse,

    {  Que sur mon cœur aimant, enfin je te presse.

     

    {  Ensemble, moi, tes oncles, tantes et cousin,

    {  Nous avons tous, en nous, un secret espoir,

    {  Celui qu'un beau matin, tu veuilles tout savoir

    {  De cette famille qui espère en demain.

     

    {  Connaître cet homme qui t'a donné la vie,

    {  Et hélas s'en est allé sans pouvoir t'embrasser.

    {  Savoir ses défauts, ses qualités, ses folies,

    {  Ses origines, les nôtres, nos destinées.

     

    {  Avoir quelque part, un peu de notre sang,

    {  Et ne rien pouvoir savoir sur son devenir,

    {  Pourrait paraître, quelque peu révoltant

    {  Mais il faut croire très fort, en l'avenir.

     

    {  Les hommes ne sont pas tous mauvais …

     

    4 juin 2004                                         A.T.B.

    Copyright ©  2004 - TONANTI-BACCI Annick - "Chimères" - Tous droits réservés

     J'aimerais, je souhaites, j'espère, je désire, qu'il tombe sur cette bouteille, ou que quelqu'un qui l'aura trouvé la lui remette. Illusoire ? peut-être ? Ou peut-être pas ?

     

    Bonne chance à ma bouteille !

    KÉVIN : ma bouteille à la mer

    « Un pétalaise ...À tire d'Aile 2 »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    15
    Vendredi 11 Avril 2014 à 21:20

    Je te souhaite de pouvoir retrouver ce petit-fils. Avec le net c'est devenu possible...

    14
    Dimanche 6 Avril 2014 à 22:04

    je te souhaite de le retrouver , avec le net c'est plus facile-
    bonne chance- bisous !!

    13
    Dimanche 6 Avril 2014 à 09:01
    rouergat

    Bonjour Tit’Anik


    Garde espoir, le net est une grande mer, et ton message arrivera à son destinataire 

    12
    Samedi 5 Avril 2014 à 20:05

    Coucou ma grande

    Je reviens du cinéma, j'ai vu "Avis de mistral" avec Jean Reno, c'est excellent, les acteurs sont épatants, je te le recommande si tu as envie.

    Douce soirée ma grande

    bisousyes

    11
    Samedi 5 Avril 2014 à 16:51

    cela doit être vraiment dur de ne pas connaître son petit fils devenu homme maintenant et il faut espérer que qq trouvera cette bouteille et que tu auras la chance de le rencontrer mais très certainement que sa mère ne lui a jamais parlé de vous et ce n'est pas normal

    10
    Samedi 5 Avril 2014 à 15:05

    Ton poème est merveilleux ! Je suis certaine qu'un jour, il le lira ..... Confiance !  J'ai la gorge serrée en te lisant. Comme je te comprends !  Ne désespère pas, continue à lancer des bouteilles à la mer, l'une d'entre elles lui parviendra !  Je t'embrasse très fort et penserai à toi : je t'ai mise dans mes intentions de prières de chaque matin avec le chapelet. Tendresse

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    9
    Samedi 5 Avril 2014 à 11:31

    Je ne sais que te dire tellement je suis émue...

    J'espère de tout coeur qu'il te retrouvera, et que vous pourrez enfin faire connaissance.

    Prends bien soin de toi. Je t'embrasse très fort.

    8
    Samedi 5 Avril 2014 à 10:04

    Un gros bisous en passant ma grande... ici grand soleil malgré la fraicheur de ce matin.

    a+yes

    7
    Vendredi 4 Avril 2014 à 15:28

    essaie aussi les sites comme "mes copains d'avant"....bon courage, Annick....tu sais des fois la vie nous fait des cadeaux curieux....J'ai retrouvé ma marraine après quasiment un demi siècle d'absence, seulement en tapant son nom dans les pages blanches de l'annuaire,sur le net, méthodiquement,département après département....J'ai eu la grande émotion de l'entendre au téléphone, un très beau cadeau de la vie....elle est malheureusement décédée peu d e temps après, du coup ces semi retrouvailles sont d'autant plus douces pour moi car j'ai bien failli ne jamais la réentendre....Bisous

    6
    Vendredi 4 Avril 2014 à 15:23

    J'ai eu les larmes aux yeux à la lecture de ce billet.


    Que faire sinon souhaiter que tu retrouves ce petit-fils ? Je suis sûre que s'il apprend que tu le cherches, que tu l'attends, il se manifestera. On a besoin de ses racines. 


    Courage et... merde, il parait que ça porte bonheur.


    Bonne journée.

    5
    Mohican
    Vendredi 4 Avril 2014 à 13:24

    Je ne sais pas comment t'aider, peut-être sur Facebook, mais je ne sais pas transmettre un mail, as-tu une page Facebook. Si oui, je peux me connecter et faire passer ce message sur la mienne.

    Amitiés

    Maryse

    4
    Vendredi 4 Avril 2014 à 11:06

    Coucou ma grande

    Peut-être qu'il est sur faceboock as-tu essayé de voir si il est inscris.

    Ne désespère pas un jour il viendra, les enfants sont curieux.

    La journée sera moins belle qu'hier le ciel a décidé de pleurer pour le week-end.

    Tant pis on ira au cinéma na !

    bon vendredi et à lundi.

    bisous

    3
    florence
    Vendredi 4 Avril 2014 à 09:53

    j'espère de tout mon coeur que ton message tombera sur une personne qui t'es chère.

    2
    Vendredi 4 Avril 2014 à 09:48

    je te souhaite de tout coeur que quelqu'un trouve ta bouteille.

    il faut croire au destin...

    bisous

    1
    Vendredi 4 Avril 2014 à 09:34
    LADY MARIANNE

    je te souhaite de le retrouver , avec le net c'est plus facile-
    bonne chance- bisous !!



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :