• Dix ans ...

     Je n'ai pas l'habitude de publier les samedi et dimanche, mais aujourd'hui c'est pas pareil ... c'est ... c'était ... il y a onze ans aujourd'hui ... voici ce que j'écrivais il y a dix l'an dernier ...

    Dix ans …

    C'est l'âge que tu as lorsque le dernier de tes frères naît. Tu vas pour la seconde fois, endosser le rôle de copain-dodo, tu l'avait déjà fait pour ton autre frère, deux grands prématurés à problème. Alors que nous sommes impuissants, pour calmer les pleurs des nourrissons, tu pars à la rescousse. Deux doigts dans la bouche, l'autre main sur l'anse du berceau, et voilà dans un mouvement lent de va et vient, sous le rythme de la succion de tes doigts, dix minutes, et hop ! Dodo, l'enfant dort, et tu réapparaît triomphant. Ta sœur n'a jamais pu en faire autant, petite-maman-poule râle. Toi l'enfant terrible, qui ne peut rester cinq minute en place, où trouvais-tu cette ressource ?

     Dix ans …

    1992-2002 Durant cette période tu es le grand-frère, le copain, le complice, le père. Tu vas épauler tes deux frères, votre père vient de claquer la porte, une autre vie, un autre foyer. Vous n'accepterez jamais que je refasse ma vie. Dans mon dos, tu les encourages, les stimules, les materne en quelques sorte. Les conseillant ou leur apprenant les pires bêtises comme, jouer à plante couteau sur la table de la cuisine en bois plaqué, vos méfaits cachés par la toile cirée, mais les trous se sentaient en essuyant la table. Oh ! Le triste résultat, sans parler de ma colère. Le "beau père" arrangera cela, les marques se voient toujours, et ça vous fait encore rire. De son coté ta grande sœur t'épaule du mieux qu'elle peux, la fratrie est bien soudée, j'en suis heureuse.

     Dix ans …

    Le temps passe et court … Combien de fois, je suis passée du rire au larmes devant tes agissements. Fleur bleue, tu m'as présenté toutes tes copines, certaines ollé-ollé ... Chapardeur, les outils disparaissaient à la maison, ton magasin ... Ta joie de vivre est communicative … Imprudent, tu roules à des vitesses excessives, j'en tremble ... Casse cou, tu inventes toutes sortes de cascades, pas grave, j'ai appris le gestes de premiers secours ...Tes emportements me déçoivent, mais s'oublient vite ... Sur ton scooter, tu fais la course avec tes deux frères en croupe et les flics aux trousses, je vous ai récupéré : moi ! dans mes petits souliers, vous ! mort de rire ... quel chagrin lorsqu'il t'ont gardés quelques temps ... Tes "fêtes" sont toujours mémorables … Avec ton beau-frère tu as fait les 400 coups ... Mais tu venais de retrouver un équilibre et tu 

    t'assagissais,  … Mon dieu tout cela me manque. Il y a dix ans, tu te rendais à une fête d'anniversaire, --Ta sœur te demande, alors que tu démarres ta voiture, "Alors frangin, quel effet ça te fait d'avoir 28 ans ?" --Tu lui répond, "Je ne pensais pas arriver jusque là"  … OUI ...

     J'ai retrouvé dernièrement dans ma boite à couture, les étiquettes que je devais coudre sur vos vêtements d'écoliers. Mare, mare, de devoir découdre et recoudre, ces fichues étiquettes, parce que je passais vos vêtements au poussin suivant. Alors il m'est venu une idée, trouver un surnom qui vous réunissait tous : SABEHSEMA : SAndrine BEnjamin Henriette SEbastien MAximilien. Bon d'accord, ce n'est pas dans l'ordre, j'aurais dû mettre sasehbema, mais je trouvais que cela sonnait moins bien. Tollé général, vous vous êtes moqués de moi et demandé le changement. Je vous ai donné les anciennes étiquettes et les aiguilles. Ce surnom est resté.

     Seb et Yette, là où vous êtes, je sais que vous êtes heureux, je vous retrouverais un jour, je sais que vous m'attendez, une table dressée pour festoyer à nos retrouvailles. Cette pensée me permet de sourire et d'avancer. La vie est belle, quand même ...

     1 9 mars 2012                     

    Copyright ©  2012 - Annick Dugourd-Tonanti - "Songes" - Tous droits réservés                                                               

    « Mon jeu de l'oie : Fin de la broderieMotif celtique 4 »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    6
    Mardi 19 Mars 2013 à 14:27

    Bonjour  Petit bonheur,

    "Le temps passe et court ..."

    Je vais avoir 63 ans et je ne vois plus le temps passer, à peine commencées, les journées défilent à une vitesse vertigineuse, c'est de la folie. À peine un vaisselle terminée, il faut se remettre au fourneaux, moi qui n'aime pas cuisiner, c'est une vrai plaie ...   

    5
    Mardi 19 Mars 2013 à 14:20

    Merci ma Quichottine,

    Souvenirs douloureux, certes et qui reviennent en force durant cette période, mais emplis de tendresse et d'humour, quand on regarde bien, c'était des canailleries sans arrières pensées chez Seb. Il voyait en tout, la bonne blague, sans réfléchir vraiment aux conséquences. À 28 ans c'était encore un gamin, qui était en train de se poser, mais un gamin tout de même

    Je t'embrasse très fort ma grande

    4
    Mardi 19 Mars 2013 à 14:14

    Ma boîte "à délices" est grande, j'ai des souvenirs, bons et mauvais, mais je ne les dissocient pas ils sont trop entremèlés. Et puis les frasque de Seb, avec le recul et la colère passée, sont avec une pointe de drolerie. 

    Il avait un sourire au coin des lèvres, quand ...

    Je t'embrasse ma grande

    3
    Lundi 18 Mars 2013 à 11:16

    Bonjour tit anik,

    Un texte trés touchant, issu d'un souvenir brûlant...dix ans, c'est long, mais aussi trés court.

    Bonne journée

    2
    Quichottine Profil de Quichottine
    Dimanche 17 Mars 2013 à 22:33

    Souvenirs émouvants... Très...

    J'en ai les larmes aux yeux.

    Je ne sais que te dire mais je te remercie de les partager aujourd'hui avec nous.

    Prends bien soin de toi. Je t'embrasse très fort.

    1
    Dimanche 17 Mars 2013 à 10:58

    Coucou ma grande

    Tu as toi aussi ta boite à délices avec des souvenirs impérissables. Ils ont comblé nos vies, et nous plongeons régulièrement dans nos états d'âmes... merci pour ce beau moment partager.

    gros bisous

     



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :